Accueil » Univers Manga » Interview Manga » Rencontre avec le studio Piranaking pour l’adaptation de Lastman en jeu vidéo

Rencontre avec le studio Piranaking pour l’adaptation de Lastman en jeu vidéo

lastfightbanner

La série Lastman (de Michael Sanlaville, Yves Bigerel et Bastien Vivès) va connaître une adaptation en jeu vidéo : Lastfight ! C’est le jeune studio Piranaking qui se charge de ce jeu de baston délirant. Rencontre avec le studio !

Bulle d’Encre : Bonjour. Piranaking est un nouveau venu dans le monde du jeu vidéo, pouvez-vous présenter ce studio ?

LASTFIGHT-Screenshot1
Piranaking : Piranaking est un studio français tout neuf, fondé par 3 personnes : Khao : Lead Designer, Bastien Vivès : Direction Artistique, et Trex : Lead Programmeur… et nous travaillons le projet LASTFIGHT en parallèle de la bande dessinée.

BDE : C’est l’adaptation de la BD Lastman qui est votre principal projet. Qui a décidé de l’adapter en jeu vidéo ? 

P : Au moment où le projet Lastman a été signé chez Casterman, il y avait déjà la volonté d’en faire un jeu vidéo, Bastien et Khao sont tous les deux fans de jeux de bastons, donc l’adaptation s’est faite assez naturellement, et pour le coup on n’a pas décidé de faire un bête copié-collé de la BD, on a étoffé l’univers, créé de nouveaux personnages, etc… bref, on s’est bien amusés avec la licence. 

BDE : Et comment ça s’est passé ?

P : Nous travaillons dans le même studio que la BD… nos bureaux sont juste en face de Balak et Michael Sanlaville, le jeu vidéo a évolué en même temps que la BD, c’est une aventure qu’on a mené de front avec eux… on est pressés que le jeu sorte pour que vous puissiez voir de quoi il en retourne. 

LASTFIGHT-Screenshot2

BDE : Est-ce plus difficile d’adapter un univers déjà existant ou d’en créer un de toute pièce ?

P : Il vaut mieux « créer » que « répéter »… On s’amuse plus en s’appropriant l’univers… On retrouvera le perso de Richard Aldana et de Duke Diamonds mais il y aura plein de nouveaux persos de nouveaux décors, il faut s’imaginer que le jeu est sorti à PAXTOWN [ville imaginaire de la BD, ndlr] avant de sortir chez nous, et pire, publié, par Milo Zotis [parrain de la mafia dans la série, ndlr] ! Donc on a un peu exploré la licence, et les fans de la BD apprendront de nouvelles choses sur l’univers Lastman.

BDE : Lastfight est annoncé comme un jeu de combat. Quelles seront ses différences par rapport à d’autres jeux du même style, Street Fighter ou Mortal Kombat, pour ne citer qu’eux ?

P : Lastfight est un brawler 3D, il se rapproche plus d’un Power Stone ou d’un Smash Bros. En gros, on pourra évoluer librement dans une arène 3D tout en interagissant avec l’environnement pour tenter de péter la gueule à son adversaire, il y aura bien sûr un mode 4 joueurs, ce qui donnera un beau bordel, je pense ! 

BDE : Quelle place ont les auteurs dans cette adaptation ?

P : Le plus impliqué, c’est Bastien Vives, il a designé les persos, l’univers du jeu… Michael Sanlaville a dessiné tous les décors… Bref il y aura du « Lastman » dans le jeu, vous pouvez en être sûr !

LASTFIGHT-Screenshot3

BDE : Le développement d’un jeu est assez onéreux. Ne craignez-vous pas d’être sur un secteur de niche, avec un jeu ne pouvant intéresser que les lecteurs de la série ?

P : Le jeu vidéo et la BD sont deux milieux différents, j’espère que les fans de la BD nous suivront, mais il faut aussi penser aux fans de jeux de baston ou de jeux vidéo en général qui veulent s’éclater sur un bon jeu bien fun… La BD et le jeu vidéo se soutiendront, chez Piranaking, nous sommes assez confiants là-dessus.

BDE : Savez-vous déjà sur quels supports ce jeu sera disponible ? Et d’ici combien de temps ?

P : Nous l’avons annoncé dans un premier temps sur PC courant 2015, et ensuite les consoles devraient suivre. 

Interview réalisée par Anthony Roux le 10 avril 2015

© Piranaking
Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.
Cliquez sur les images pour les agrandir.

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*