Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Que du bonheur ! Petit traité à l’usage des familles recomposées T1 & T2 (Jannin, Catheline) – Le Lombard – 14,99€

Que du bonheur ! Petit traité à l’usage des familles recomposées T1 & T2 (Jannin, Catheline) – Le Lombard – 14,99€

integrale-que-bonheur-tome-1-que-bonheur-petit-traite-familles-recomposees-volume-1

Parution : 09/2015

Résumé
Entre envolées d’assiette, engueulades fleuries et guerre des nerfs où le sang froid rentre en ébullition, les enfants contemplent leurs pairs autant que l’ampleur du désastre du haut de leurs trois pommes. Tout petits qu’ils sont, ils captent bien le décalage entre le discours éducatif et la réalité des grands. En cas de rupture tout vole en éclat. Au mieux, on frappe sous la ceinture – il faut dire que souvent c’est là que le bât blesse – au pire on joue le chantage affectif. Les enfants jouent alors tous les rôles sur le terrain : ballon, arbitre, gardien de but, défenseur, attaquant et le pire c’est que leur rôle change en permanence, entraîné par des adultes qui cherchent « à se retrouver »… seuls. Pour se taper un ou une autre, avoir la paix, quitter ce quotidien de beaucoup de parents qui apporte son lot de soucis, mais beaucoup de rire… y compris à leur dépends!

Notre avis
integrale-que-bonheur-tome-2-que-bonheur-petit-traite-familles-recomposees-volume-2
Les éditions Le Lombard rééditent, en deux tomes, l’intégrale de la série de Frédéric Jannin « Que du bonheur ». Cet auteur, trop peu connu dans nos frontières hexagonales, fait partie de ces touches à tout de talents. A la fois dessinateur, humoriste, musicien, Jannin fut très tôt parrainé par Franquin himself et Yvan Delporte, excusé du peu. C’est donc un déluge de planches à pleurer de rire qui se retrouvent compulsées dans ces deux tomes de 106 pages chacun. Le dessin vif et à la mise en scène efficace permet de rebondir de gags en gags sans tomber dans la redondance, même si l’auteur ne se refuse pas quelques running gag bien sentis. La coloration de Catheline rend chaque planche très esthétique dans un style où on ne s’embarrasse pas trop souvent de ce genre de détail. Au delà de la puissance comique de l’ensemble, Frédéric Jannin trouve le moyen de dépeindre les paradoxes et les contradictions des séparations. Il dépeint des adultes largués complètements perméables à leurs enfants qui, en grandissant, comprennent bien comment tirer le meilleur parti de la situation.

En deux mots
Un garde fou pour certains, un miroir grinçant pour d’autres. Deux albums désopilants à lire et à relire sans modération.

Alain Lamourette

Lien vers la page Le Lombard de : Que du bonheur ! Petit traité à l’usage des familles recomposées

Tags : , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*