Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Super Sourde (Bell, Lasky, Dauniol-Remaud) – Les Arènes – 19,90€

Super Sourde (Bell, Lasky, Dauniol-Remaud) – Les Arènes – 19,90€

super sourde
Parution : 10/2015

Résumé
Cece est une petite fille comme les autres. A quatre ans, elle adore son maillot de bain, c’est son vêtement préféré. Et vu que ses parents sont compréhensifs, elle ne le quitte jamais sauf quand il y a un rendez-vous spécial comme chez le médecin. Un jour, Cece contracte une méningite et tombe très malade. Ses parents la conduise à l’hôpital où elle vit une convalescence plutôt sympa : pleins de cadeaux et de sucreries. Même le silence autour d’elle lui ne lui pose pas trop de problème. De retour chez elle, les choses se compliquent. Cece et toute sa famille découvre que la maladie a provoqué la surdité de la petite. Une visite chez l’ORL permet d’évaluer les ondes qu’elle perçoit et surtout de lui donner un appareil auditif adapté. Ce premier boîtier avec les fils qui dépassent n’est pas très au point, mais c’est un bon début. Le second, par contre, est absolument fantastique : Le phonic ear. Accompagné d’un micro, pour son enseignante, le Phonic Ear permet a Cece d’entendre parfaitement le cours. Et même plus, car cet appareil ultra sensible renseigne la petite fille de tout ce qui entoure son enseignante dans un périmètre incroyable : dans les couloirs, la salle des profs ou aux toilettes! Elle qui pensait avoir quelque chose en moins que les autres, voilà qu’elle a quelque chose en plus : un Super Pouvoir. Finie la solitude, Cece va pouvoir rencontrer plein de nouveaux amis, voir même des petits amis…

Notre avis
Un roman graphique autobiographique qui nous raconte le parcours d’une enfant sourde dans une Amérique qui n’a pas encore ouvert les voies de l’ère numérique, ce n’est pas banal. Quand en plus, le ton colle à l’état d’esprit enfantin, débordant de vitalité et de créativité, alors le livre prendre une tournure spontanément drôle et décalée. L’esthétique et les couleurs flashy portent très bien l’ensemble et ne transigent pas avec le fond du propos qui est particulièrement poignant. Ce qui fait la force de cet ouvrage, c’est bien la manière dont Cece Belle raconte son histoire avec tendresse et espièglerie, même dans les moments les plus graves. L’ensemble supporte très bien le regard d’un lecteur exigeant en suscitant des émotions sans provoquer un quelconque apitoiement. Un album jeunesse tendre et rafraîchissant récompensé aux Etats-Unis, qui saura trouver par son innocence et sa lucidité une place de choix dans l’univers de la Bande Dessinée.

En deux mots
Super Sourde témoigne d’un pan de la société américaine a travers le regard d’un enfant que la différence a rendu exceptionnel.

Alain Lamourette

Lien vers la page Les Arènes de : Super Sourde

Tags : , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*