Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Chevalier des Sables T1 (Grolleau, Raffalli) – Sarbacane – 12,50€

Chevalier des Sables T1 (Grolleau, Raffalli) – Sarbacane – 12,50€

chevalier-des-sables-T1
Parution : 11/2015

Résumé
1099, Godeffroy de Bouillon et ses croisés ont conquis la terre sainte et fondé le royaume de Jérusalem. De retour à Jericho, il défile fièrement dans la ville, se réjouissant du bon accueil et espérant faire revenir les sarrasins vers la foi en le christ. Pourtant, dans la foule, la colère gronde. Esme contient son ami Nerim, qui enrage a la vue de ceux qui ont conquis la terre sainte par la force. La jeune femme désarme son ami par quelques paroles empreinte de sagesse et d’humour quand une rumeur parcourt l’assemblée.
Le colosse.
La foule en liesse acclame ce géant au cimeterre aiguisé et au bras tentaculaire. Le colosse de Jericho. Godeffroy, furieux, ordonne à ses archers d’abattre le trouble fête. Celui-ci fait volte face et abat les soldats de son énorme tentacule. Les lanciers le prennent en chasse. Le colosse disparaît. Godeffroy hors de lui réunit son état major. Personne ne semble être capable d’arrêter le djinn qui suscite l’engouement d’une population hostile à l’envahisseur. Sauf Sigismond de Provence, le frêle neveu de Godeffroy, qui n’est pas plus taillé pour la croisade que pour supporter les blagues de casernes. Dans cette aventure, il sera secondé de l’inquiétant Renaud de Chatellerault libéré spécialement du cachot où il est enfermé à cause de son penchant pour la sauvagerie sanguinaire. Ce drôle d’équipage va devoir résoudre cette énigme et affronter cet ennemi. D’autant, que celui-ci intéresse au plus haut point la confrérie du scorpion une assemblée populaire qui organise les prémices d’une résistance…

Notre avis
Fabien Grolleau a laissé sa casquette d’éditeur et d’auteur pour la maison d’édition Nantaise Vide Cocagne qu’il a créé en 2003, le temps de se plonger dans cette épopée moyenâgeuse aux éditions Sarbacane. Il faut reconnaître que le scénario de Robin Raffalli, dont c’est le premier album, va comme un gantelet à l’esthétique dynamique et fluide de cet album jeunesse. On y retrouve tous les ingrédients d’une bonne série : de la chevalerie, des combats, de l’héroïsme, un bourrin gentil, un bourrin méchant (au choix) et un anti-héros qui tranche radicalement avec les mœurs de son époque. On devine même une histoire d’amour contrariée. Le tout appuyé sur des faits historiques où l’on s’affronte (déjà) pour des histoires de religions et de commerce. Mais pour que le cocktail soit vraiment réussi, les auteurs ont rajouté une touche d’ésotérisme, quelques brins d’humours saupoudrés de références bien senties et le tout secoué par des dialogues décalés qui passent de la modernité au moyen-âge sans se perdre de questions inutiles. Une base solide pour une série aussi intéressante qu’attrayante.

En deux mots
Qu’il soit question de croisade ou d’autres choses, les héros ne sont jamais ceux que l’on croit….

Alain Lamourette

Lien vers la page Sarbacane de : Chevalier des Sables T1 – Le colosse de Jéricho

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*