Accueil » Autour de la BD » Autour de la BD » Jodorowsky’s Dune

Jodorowsky’s Dune

Dune

Date de sortie : 16 mars 2016
Réalisateur : Frank Pavich
Producteurs : Frank Pavich, Stephen Scarlata, Travis Stevens
Durée : 1h30
Genre : Documentaire
Année de production : 2013
Public : Tout public
Distribué par : Nour Films

Résumé
Alejandro Jodorowky n’est pas seulement le scénariste de BD que l’on connaît sur l’Incal, Bouncer, la Caste des Méta-Barons, les Technopères et bien d’autres titres… Il est aussi acteur, metteur en scène, réalisateur… Et il a voulu s’attaquer à l’adaptation de Dune, de Frank Herbert. Jodorowsky voit grand pour ce projet : participation d’Orson Welles, d’Amanda Lear, de Mick Jagger, de Salvador Dalí, décors de Mœbius et d’H.R. Giger, musiques de Pink Floyd, Tangerine Dream et Magma, durée envisagée de 12 heures. Il voit grand, il voit trop grand et cette folie fait peur aux producteurs qui le lâchent. Ce documentaire retrace cette folie cinématographique.

Jodorowskys-Dune-38845

Notre avis
En interviewant durant trois ans Jodorowsky et son équipe, le réalisateur Frank Pavich plonge le spectateur dans les coulisses de ce projet avorté. Ce dernier découvre le storyboard de Moebius, les dessins préparatoires de H.R. Giger et surtout la passion de Jodorowsky, toujours enthousiaste sur ce projet avorté. L’excentricité du bonhomme apporte son lot d’anecdotes folles et on se surprend à rire lors de certains passages. Mais les rires laissent aussi la place aux regrets : et si ce film avait réellement vu le jour ? Star Wars n’était pas encore sorti… Quelle influence réelle aurait eu le Dune de Jodorosky, film qui en a déjà eu une sans même avoir vu le jour ? Les décors étaient pratiquement finis, les acteurs choisis et les contrats pouvaient être signés. Tout a été jeté à la poubelle du cinéma. Et pourtant…

En deux mots :
Un projet fou raconté dans ce documentaire.

Anthony Roux

Dune 2

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*