Accueil » Autour de la BD » Expos-Salons » Japan Expo 2016

Japan Expo 2016

JAPAN-EXPO-17-EME-IMPACT---201_3260963398607119966

Depuis plusieurs années, Bulle d’Encre traîne ses tentacules du côté du Parc des Expositions de Villepinte et l’année 2016 ne fera pas exception !
Même si, pour une raison totalement indépendante de sa volonté, notre photographe maison n’a pu venir, nous sommes arrivés malgré tout à vous en faire un retour. Nous y sommes allés le vendredi, journée plus calme que les autres, ce qui nous a permis de mieux circuler parmi les nombreux stands et animations (et d’éviter surtout de prendre la même ligne RER que celle du Stade de France le dimanche, jour de finale de l’Euro de foot où la France jouait – info utile si vous vivez dans une grotte).

BDE-JapanExpo-23

Etat d’urgence oblige, la sécurité a été ultra renforcée : fouille des sacs et des visiteurs, vigilances accrues concernant les cosplays (interdiction des répliques d’armes modernes, de certains matériaux,…), bref, tout était prévu pour qu’il n’y ait pas le moindre problème dans l’enceinte du Parc des Expositions (avec le classique paradoxe de lieux bien moins sécurisés tels que le RER bondé et les files d’attente extérieures…).

Mais enfin nous y sommes, nous étions avec des visiteurs, enfants, ados et adultes qui découvraient la Japan Expo pour la première fois, et d’office, c’était un waaaaahhoooo de leur part. On attaque alors directement par un tour complet du salon, en leur montrant la richesse de la programmation : rencontres avec des artistes, expositions, stands, animations, démonstrations, jeux,…

La programmation des artistes invités était particulièrement soignée et les fans pouvaient notamment rencontrer Hiro Mashima, le mangaka de Fairy Tail ou encore Junichi Masuda, directeur de GAME FREAK inc. (Pokemon)… à condition d’avoir de la chance et d’être patient. Le planning des dédicaces a très vite été complet !

BDE-JapanExpo-68

Qu’importe, il y a tellement d’autres choses à faire, même du sport !
On a ainsi testé le baseball (la reconversion dans cette discipline n’est absolument pas possible) avec le Tomcat Baseball Club de Tremblay-en-France et même le catch, avec l’ICWA – International Catch Wrestling Alliance… Oui, oui ! Un authentique cours de catch avec projection dans les cordes, roulade et chute (la température corporelle devait frôler les 50°… au moins !). C’était une initiation vraiment sympa, avec un entraîneur au top, à l’écoute et pédagogue. On a pu voir ensuite de véritables combats de catchs, avec des professionnels de la discipline. AU-DESSUS DE LA TROISIEMMMMME COOOORDE !!!

BDE-JapanExpo-61

Bon, on s’égare…

C’est avec quelques litres d’eau en moins et des courbatures en plus que nous continuons notre balade, en allant du côté des jeux vidéo. Des jeux rétro (Bomberman, Street of Rage) aux plus récents (les prochains Zelda ou Final Fantasy), en passant par les jeux musicaux (danse ou karaoké), les gamers occasionnels ou passionnés avaient de quoi s’éclater : les stands ne désemplissaient pas.

Plus reposant et plus zen, un espace traditionnel permettait de découvrir la culture asiatique : origamis, jardin japonais, décoration,…

BDE-JapanExpo-105

Filons du côté des mangas : les principaux éditeurs étaient présents (Doki Doki, Glénat, Ototo,…) et les stands connaissaient une bonne affluence. En quittant les allées principales, on pouvait également rencontrer de plus petites structures, telle que Chaud Nem Jump éditant un fanzine de qualité, au format manga et constitué d’auteurs non professionnels.

On pouvait également voir différentes expositions, suivre des concerts et des conférences, le tout était de bien repérer les différents horaires pour ne rien rater.

On ne pourrait bien évidemment pas conclure cet article sans évoquer les amatrices et amateurs de cosplays – a priori moins nombreux sur cette journée – mais toujours autant passionnés et talentueux !

BDE-JapanExpo-94

La programmation était telle que, en surfant sur Internet à droite et à gauche, à suivre les réseaux sociaux, on se rend vite compte qu’on a raté telle ou telle animation, qu’on n’a pas vu tel ou tel stand.

On notera aussi un énorme effort sur l’accueil, meilleur que les années précédentes : des lieux plus propres, un fonctionnement plus souple (merci d’ailleurs à Aurélie de l’agence Games of Com pour avoir facilité notre venue) et même un espace presse avec de l’eau fraîche et la clim’ !

A l’année prochaine alors !

Plus de photos :
Bulle d'Encre Facebook


Reportage réalisé par Anthony Roux
© Crédits photo : Bulle d’Encre

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*