Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Dead Tube T1 (Yamaguchi, Kitakawa) – Delcourt/Tonkam – 7,99€

Dead Tube T1 (Yamaguchi, Kitakawa) – Delcourt/Tonkam – 7,99€

dead tube1
Parution : 06/2016

Résumé
Quand la plus belle fille du lycée va aller chercher au fin fond du club de cinéastes amateurs, le garçon introverti pour qu’il la filme pendant 48h non-stop et ce sans JAMAIS arrêter. Forcément y a anguille sous roche… Mais Tomohiro accepte et va filmer Mai en ne lésinant sur aucun gros plan de nichons, de fesses et de foufoune. Bref, la belle vie ! Sauf que cette jeune fille va se retrouver en tête à tête avec son copain et quelques ébats où ils seront tout nu et tout excité vont démarrer. Ouh c’est chaud ! Enfin, surtout le sang qui coule de la boîte crânienne défoncée par Mai et un peu la bosse sous le pantalon de Tomohiro alors qu’il reste derrière sa caméra. Elle ? Elle a un sourire éclatant et sait qu’avec cette vidéo elle va forcément gagner. Gagner quoi ? Pour connaître la suite, vous devrez lire…

Notre avis
Sexe, meurtre, vidéos mais pas de drogue. voilà donc le parti pris de cette nouvelle série. Alors, autant vous le dire de suite, c’est assez cru et gore, parfois oppressant, quelquefois gnangnan et mou aussi. Un Seinen dans le goût des lectures actuelles qui veulent choquer mais aussi tenter un regard critique sur notre société. C’est réussi ? Par le côté choquant assurément, mais le message reste assez superficiel et s’il n’y avait pas le cliffhanger final, pas sûre que le temps de la parution du second tome, le premier n’aurait pas été oublié… Côté dessin, c’est tout à fait honnête et très fluide, en même temps, ça reste du dessin manga très classique mais pas bâclé.

En deux mots
Sang, sexe et vidéos. Dead Tube, le futur YouTube ?

Anna Sam

Lien vers la page Delcourt de : Dead Tube T1

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*