Accueil » Autour de la BD » Lego Batman, le Film

Lego Batman, le Film

Date de sortie : 8 février 2017
Réalisateur : Chris McKay
Scénaristes : Seth Grahame-Smith, Chris McKenna et Erik Sommers
D’après les personnages créés par Bob Kane et Bill Finger
Producteurs : Roy Lee, Dan Lin, Phil Lord et Christopher Miller
Durée : 1h45
Genre : Animation, Action, Super-Héros, Comédie, Jeunesse
Année de production : 2017
Public : A partir de 6 ans
Distribué par : Warner Bros France

Résumé
Le Joker et Batman se sont encore affrontés : le Joker a découvert que Batman ne le considérait pas comme son pire ennemi et Batman, le justicier solitaire, rentre, encore une fois, seul… Forcément, pour un esprit malade comme le Joker, cette situation est inconcevable et il aimerait tellement que Batman lui déclare sa haine, quitte à détruire Gotham City. Et forcément, dans une telle situation, Batman va devoir faire appel à des alliés, lui, le solitaire ! Et pas question de compter sur Superman !

Notre avis
Trois ans après La Grande Aventure Lego (The Lego Movie), le fabricant danois s’associe une fois encore avec Warner Bros en s’intéressant au personnage de Batman (déjà présent dans la Grande Aventure). Cette association permet d’aller plus loin que la simple exploitation du personnage, c’est carrément tout l’univers de l’homme-chauve-souris que l’on va retrouver : les autres super-héros DC, les alliés de Batman, ses ennemis, même les plus improbables (oui, oui, il y a même Le Roi du Condiment), mais aussi sa psychologie ! Les scénaristes vont même plus loin dans les références à cet univers en invitant le spectateur à remonter la chronologie des adaptations de Batman au cinéma ou à la télévision, ses différents costumes,… Et sans vous en dire davantage, d’autres références cinématographiques apparaîtront au cours de l’histoire, vous le verrez par vous-même.
Et les enfants dans tout ça ? Il est clair qu’ils ne vont pas saisir un dixième des références qui parsèment le film et ils ne saisiront pas le second degré de certains gags, orientés pour les adultes… Mais ils apprécieront malgré tout, il y a assez de blagues sur les slips et les prouts pour les faire marrer et de bonnes scènes d’actions (sans violence réelle) pour continuer à les accrocher.
En revanche, si vous n’êtes ni un môme, ni un féru de l’univers de Batman, vous risquez de passer à côté de pas mal de choses et le rythme ultra-rapide du film pourrait vous faire perdre assez facilement le fil.

En deux mots :
Le chevalier noir revisité à la sauce brique.

Anthony Roux

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*