Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Spirou, la lumière de Bornéo (Zidrou, Pé, Cerise) – Dupuis – 16,50€

Spirou, la lumière de Bornéo (Zidrou, Pé, Cerise) – Dupuis – 16,50€


Parution : 10/2016

Résumé
Au fin fond d’une forêt tropicale, un homme porte sur son dos une petite fille : Fauvette. Complices, ils cherchent des animaux à photographier, mais lorsqu’ils croisent un groupe de braconniers, l’issue ne peut qu’être fatale.
Des années passent, siège du Moustique à Bruxelles, Spirou et Fantasio rencontrent leur nouvelle rédactrice en chef et proposent un sujet brûlant pour le journal, mais les intérêts financiers du magazine passent avant toute éthique journalistique. C’en est trop pour Spirou qui claque la porte et laisse un Fantasio médusé par une décision aussi extrême. Serait-ce la fin de l’amitié pourtant indéfectible de nos deux héros ? Et ce n’est pas l’arrivée d’une ado à la maison qui va arranger quoi que ce soit : la fille de Noé (rappelez-vous : relisez l’album Bravo les Brothers de la série mère) est déphasée par son arrivée aussi improbable que non souhaitée. Noé est toujours aussi éloigné des hommes, et sa complicité avec ses animaux remplace, à ses yeux, tout le reste. Son vieux compagnon Bornéo, un orang-outan va lui réserver encore de bien exceptionnelles surprises.

Notre avis
Aventure hors norme pour Spirou et Fantasio. Cette fois, ce sera plus une aventure intérieure de découverte de soi et des autres plutôt que de parcourir le monde. Bien peu de poursuites, de méchants à appréhender mais plutôt une enquête, d’abord sur soi pour se (re)découvrir. Atypique à souhait, l’album est aussi rempli de réflexion et de beaucoup de poésie. Si certains passages (notamment celui avec le conte de Champignac) auraient pu être dispensables, il est difficile de rester indifférent face à sa lecture : Spirou y apparaît plus mature, plus sensible aussi, Fantasio est plus effacé mais son appui se révélera un peu plus tard. La ménagerie de Noé, le cirque qui l’accompagne, la passion de Spirou pour la peinture et tous les autres personnages qui gravitent autour de l’aventure permettent d’avoir une belle expérience de lecture : riche et passionnante. La fin apparaîtra peut-être un peu abrupte et on aurait aimé des développements plus étayés (on pensera aux étranges champignons noirs). Mais qu’importe, ne boudons pas notre lecture, tant par l’histoire dévorante que par le dessin emprunt de délicatesse, de modernité et de finesse qui emporte le lecteur d’un bout à l’autre de l’album.

En deux mots
un album poétique, tendre et fort. À découvrir.

Anna Sam

Lien vers la page Dupuis de : Le Spirou de Franck Pé et Zidrou, La lumière de Bornéo

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*