Accueil » Autour de la BD » Expos-Salons » Exposition L’Art de DC – L’Aube des Super-Héros

Exposition L’Art de DC – L’Aube des Super-Héros

Toi ! Oui toi, le fan de comics ! Tu as envie de retomber en enfance et de te gaver de madeleines de Proust ? Alors va faire un tour à l’exposition DC Comics – L’Aube des Super-Héros !

C’est l’exposition incontournable du moment à Paris pour qui est un fan de « DC » ou « Détective Comics », le nom original donné à la première série de bande dessinée américaine mettant en scène Superman (créé par Jerry Siegel et illustré par son comparse Joe Shuster en 1938) puis Batman (dessiné par Bob Kane et scénarisé par Bill Finger en 1939), d’autres suivront ensuite ces deux icônes de la licence.

Pas besoin d’être forcément un connaisseur absolu de DC pour profiter de cette exposition cependant, même si l’impact émotionnel est, malgré tout, plus fort si vous êtes fan. C’est l’un des points positifs de cette exposition qui est suffisamment ludique pour ne pas perdre les novices. Un audio-guide vous sera d’ailleurs aimablement proposé à l’entrée de l’exposition.

Le spécialiste s’attardera sur chaque planche originale (très anciennes pour certaines, réalisées par les grands maîtres eux-mêmes) s’esclaffant de joie, voire frôlant l’orgasme intellectuel. Que dire, par exemple, devant des dessins originaux de Bruce Timm, et en particulier, le story-board original du générique de la série animée Batman des années 90 ? Ou encore un des dessins posant les bases de la désormais trop populaire Harley Quinn ? Frissons devant les origines des mythes ayant bercés notre enfance.

Le novice pourra profiter de la qualité ludique des travaux dessinés et surtout de la multitude d’accessoires de tournage exposés. Des écrans de télé diffusent des interviews des créateurs de la légende DC ainsi que des extraits de films ou dessins animés.

On en arrive à un autre point positif de cette exposition : le trans-générationnel. Tout le monde y trouvera son compte.

Le fan de série télévisée de la première heure pourra profiter du costume original et surtout kitch de Wonder Woman porté par l’actrice Linda Carter en 1976 dans la série éponyme ou encore le costume de Superman porté par, selon nous les vieux, le seul et unique vrai Superman, Christopher Reeve. De multiples accessoires de tournage de Batman depuis ceux de la série potache des années 60 avec Adam West, jusqu’au tout dernier avec Ben Affleck, sont aussi présents, éveillant curiosité et nostalgie.

Le fan de la dernière heure pourra faire le lien avec les derniers blockbusters américains : Batman vs Superman, Suicide Squad, Wonder Woman, La Justice League… Il n’est pas rare de croiser des groupes d’enfants s’émerveillant devant les maquettes de décors, les véhicules impressionnants du justicier chauve-souris.

J’ai beaucoup parlé de Batman. Ce qui nous amène à une constatation tout de même : le justicier noir de Gotham City est beaucoup plus présent que tous les autres. Pratiquement sept salles pleines à craquer pour la chauve-souris contre deux et demi pour Superman et une pour Wonder Woman. Le reste des super-héros DC étant dans les deux dernières salles de l’exposition !

Cependant, cette exposition reste une vraie curiosité et, si vous êtes fan de DC, vous ne pouvez pas passer à côté sans le regretter !

Allez hop ! À la Batmobile, Robin, il n’y a pas un instant à perdre !

Où ? Au Musée Art Ludique, 34 Quai D’Austerlitz, 75013 Paris.
Quand ? Du 31 mars au 10 septembre 2017,
A quelle heure ? de 11h à 19h en semaine sauf le mardi (fermé), nocturne jusqu’à 22h le jeudi et de 10h à 20 le week-end.
C‘est combien ? 11 euros (de 4 à 12 ans), 13,50 euros (étudiants, chômeurs, handicapés) et 16,20 euros pour un tarif plein.

Pour plus d’informations

Yann Parmentier

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*