Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Le dernier des Mohicans (Cooper, Prugne) – Margot – 25€

Le dernier des Mohicans (Cooper, Prugne) – Margot – 25€

Parution : 08/2017

Résumé
Au XVIIIe siècle, pendant la guerre de Sept Ans, le sang coule dans les forêts du nord de l’Amérique. Anglais et Français s’affrontent pour la conquête du Nouveau Monde, entraînant les tribus indiennes dans une bataille sans merci. Un jeune officier anglais a pour mission de conduire les deux filles du général Munro au fort William-Henry, assiégé par l’armée française. Trahis par leur guide indien, ils devront leur salut à un chasseur surnommé Œil-de-Faucon, un vieux chef indien, Chingachgook, et son fils Uncas. Mais leur route sera semée d’embûches car les cruels Hurons ont soif de vengeance… Ce roman emblématique nous emmène au plus près des Indiens, au cœur de la vie sauvage dans une version remise en page accompagnée des illustrations de Patrick Prugne.

Notre avis 
Il fallait s’y attendre. Après Frenchman, Pawnee, Poulbots ou encore Iroquois, Patrick Prugne continue dans sa lancée passionnée au cœur des peuplades amérindiennes en participant à la réhabilitation du roman culte de James Fenimore Cooper. Comme beaucoup d’entre nous, c’est un des premiers romans que j’ai lu adolescent. Et quel plaisir de retrouver cette ambiance si particulière totalement rafraîchie ! Déjà le format complètement transformé s’agrandit et transforme ce qui était un livre de poche présent dans toute bonne bibliothèque de classiques en un véritable livre d’art qu’on prend plaisir à exposer. Les textes respirent et s’affranchissent du carcan du roman pour y intégrer savamment les magnifiques aquarelles de Patrick Prugne qui, grâce au format, s’imposent au sein du livre. Toujours aussi impressionnantes, on se plonge totalement à la faveur des coups de pinceaux lumineux et au travail des ombres détaillées, dans la douceur des sous-bois du nouveau monde. Disséminées de-ci de là, marquant les chapitres pour certaines ou s’étalant sur plusieurs pages pour d’autres, les peintures de l’artiste rythment très bien le texte que l’ont prend plaisir à relire, empli de la nostalgie et de l’ambiance particulière du roman.

En deux mots
Une très belle réédition d’un classique qui fait toujours autant voyager.

Fabien LAUS

Lien vers la page Margot de Patrick Prugne

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*