Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Une vie avec Alexandra David-Neel T2 (Campoy, Blanchot) – Bamboo- 17,90€

Une vie avec Alexandra David-Neel T2 (Campoy, Blanchot) – Bamboo- 17,90€

Parution : 02/2017

Résumé
En 1969 disparait la plus grande exploratrice du XXe siècle. Ce titre, largement galvaudé, correspond pourtant parfaitement à Alexandra David-Neel qui, au péril de sa vie, est la première européenne à entrer à Lhassa, en 1924, et à rencontrer le XIIIe Dalï-lama. Au-delà de cet exploit qui la fait entrer dans la légende, c’est surtout une très grande bouddhiste qui a pu étudier auprès de maîtres très connus au points de devenir une « dame-lama ».

Notre avis
La mémoire populaire oublie certains grands personnages. C’est parfois parfaitement injuste comme ici avec cette grande figure du début du XXe siècle que fut Alexandra David-Neel. Femme indépendante, fervente bouddhiste qui avait compris très tôt toute la portée du message de cette spiritualité, elle devient par la pratique une des meilleures spécialistes du Tibet et du nord de l’Inde, de ses habitants, de leur langue et de leur mode de vie. Elle mettra en application sa soif insatiable de connaissance. A 90 ans, retirée en France, à Digne, elle est accompagnée dans sa dernière décennie par Marie-Madeleine Peyronnet, gouvernante, confidente, amie et parfois souffre-douleur, qui va l’aider dans son travail de recherche et de publication qu’elle mènera jusqu’à la fin. C’est à travers ses yeux que l’histoire de l’exploratrice nous est conté, ce qui est à la fois intéressant et frustrant. On aimerait avoir plus de détails sur certains épisodes qui ne sont qu’évoqués, comme sa rencontre avec le Dalaï-lama.
Le mérite de cet album est non seulement de nous faire découvrir cette grande dame mais de nous la montrer dans ce qu’elle a de plus exceptionnel, comme sa détermination sans faille, à ce qu’elle a de plus détestable, comme son caractère pour le moins difficile. Mais il nous donne surtout l’envie d’en savoir plus. En cela, ce n’est qu’un apéritif et l’on sent confusément que Madame David-Neel a bien plus à nous apporter dans sa très riche bibliographie.
C’est en tous cas un excellent moyen d’appréhender, de découvrir, un personnage hors du commun comme le siècle en produit peu.
Au-delà d’un très beau dessin, une mention particulière pour la mise en couleur réussie et particulièrement soignée.

En deux mots
Une grande dame ? Non, un monument !!!

Jérôme Blachon

Lien vers la page de Grand Angle : Une vie avec Alexandra David Neel

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*