Food Wars (Shokugeki no Soma) – studio: JC staff – Bulle d'Encre - L'actu BD en un clic !

Accueil » Autour de la BD » Anime » Food Wars (Shokugeki no Soma) – studio: JC staff

Food Wars (Shokugeki no Soma) – studio: JC staff

Début de diffusion: 03/04/2015
Saisons 1, 2 et 3 intégralement parues au moment de la rédaction de la chronique

Saison 1 et Saison 2 disponible sur 

Saison 3 disponible sur  crunchyroll-logo   

Résumé 

Sôma Yukihira est un jeune cuisinier talentueux. Il rêve de surpasser son père qui est chef cuisinier dans leur restaurant familial : « Yukihira ». Cependant, son avenir va être totalement bouleversé : au moment où Sôma est diplômé, il décide de fermer le restaurant et décide que Sôma poursuivra sa formation dans l’école d’élite culinaire : l’Académie de Tootsuki. Cette école compte des élèves parmi les plus prestigieux dont Erina Nakiri, qui n’est autre que la petite fille du doyen de l’Académie, et qui est surnommée « le Palais Divin ». Sôma va donc devoir s’accrocher pour rivaliser avec ces élèves et ne tardera pas à découvrir que son père est aussi passé par cet établissement dans le passé.

Notre avis

Un anime sur la cuisine, forcément ça peut surprendre… Food Wars réussit à créer un univers totalement improbable autour de l’Académie Tootsuki, avec des personnages complètement farfelus (mais passionnés par la cuisine) tout en distillant quantité d’informations réelles sur les ingrédients, techniques culinaires, recettes, etc. C’est donc avec plaisir que nous retrouvons la troisième saison chez crunchyroll (les 2 premières saisons étant disponibles sur ADN) et c’est l’occasion d’écrire donc une chronique sur cet anime.

Bien évidemment, tout tourne autour de Sôma, et on navigue de surprise en surprise avec comme seule certitude : Sôma avec sa volonté d’acier progresse toujours petit à petit, et rivalise sans cesse d’ingéniosité dans ses recettes. L’anime reste toutefois suffisamment varié avec un panel de cuisiniers ayant des traits de caractères et compétences culinaires bien marquées et en personnage clé, celui d’erica revient inlassablement surtout que l’on y devine un possible rapprochement entre les deux compères.

D’un point de vue graphique, le studio aura rendu honneur au manga d’origine, car les plats sont terriblement appétissants… mais sûrement parce que je suis trop gourmand (?). D’ailleurs, plusieurs sites Japonais s’amusent à refaire en réel les recettes de l’anime (dans le manga, de nombreuses recettes sont aussi fournies dans chaque tome). Par contre, autant prévenir tout de suite : pas mal de scènes exprimant des sortes d’orgasmes culinaires (féminin comme masculin) ponctuent les épisodes… et sont synonymes de plat réussi. Cela peut surprendre voire gêner un peu (en décalage avec le reste)… mais cela revient suffisamment souvent pour que l’on considère ces scènes comme une marque de fabrique de l’anime. Un seul bémol peut-être : l’anime ne suit pas rigoureusement le manga mais reste quand même dans la trame principale (personnellement cela ne m’a pas dérangé plus que cela)

Lien vers la fiche de la série sur : crunchyroll-logo

En deux mots

Un des animes sur la cuisine les plus célèbres. A consommer sans modération !

Julien Jaccone

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*