Accueil » Autour de la BD » Anime » Maid Sama

Maid Sama

Résumé 
« Maid Sama ! » (ou « Kaichou wa Maid sama ! ») fait incontestablement parti des Shojo les plus atypiques par le choix de la personnalité des personnages. Nous suivons Misaki Ayuzawa, une lycéenne au caractère bien trempé, qui déteste les garçons. En tant que Présidente du conseil des élèves dans un lycée qui est composé à 80% de garçons, autant dire que cela ne fait qu’attiser sa colère. Bien que très jolie, elle ne s’intéresse pas du tout à la mode et elle est considérée comme une diablesse redoutée de tous les élèves. Elle prend son rôle de Présidente très (trop) à cœur et passe son temps à se déchaîner contre les garçons qui font souvent les imbéciles et leur rappelle le règlement intérieur à la moindre occasion : « On ne court pas dans les couloirs », « On ne mange pas en classe. », « Remets ta chemise dans ton pantalon. », « Allez dehors, vous gênez le passage. ». Son secret ? Elle travaille dans un Maid café. Dans son uniforme sexy de soubrette et son attitude, on ne la reconnait pas du tout. Difficile de l’imaginer dire « Bonjour Maîtres » aux hommes alors qu’elles ne les portent pas dans son cœur. Elle ne s’attendait cependant pas à ce que Takumi Usui, le garçon le plus populaire de son lycée, découvre son secret.

Notre avis
L’animé est une copie conforme du manga et ce, pour notre plus grand bonheur ! Les répliques sont les mêmes, ou quasiment. Côté visuel, les graphismes sont vraiment réussis. Comme dans le manga, les personnages sont parfois « déformés » donnant ainsi aux scènes beaucoup d’humour et de dynamisme. Si l’on se concentre sur le scénario et les personnages, la relation entre Usui et Ayuzawa est prenante car elle casse le scénario du Shojo classique où l’adolescente tombe immédiatement amoureuse du lycéen et ne pense plus qu’à lui, révélant une personnalité un peu « niaise ». Dans le cas présent, c’est Usui qui va prendre son mal en patience pour réussir à conquérir Aizuwa comme il se doit. Les arcs narratifs se déroulent pour la majorité au lycée ou au Maid Latte nous faisant ainsi découvrir les élèves et le personnel du restaurant qui sont très attachants.
Nous avons forcément chacun nos coups de cœur pour certains personnages, hormis le fameux couple, comme par exemple la petite sœur d’Ayuzawa qui ne jure que par la loterie ou autres jeux de hasard ou encore Aoi avec son caractère bien trempé. Une originalité supplémentaire : l’homosexualité et l’androgynie sont évoqués en fines touches et de manière très rigolote. L’animé – composé de 26 épisodes – se termine à la moitié de la série des mangas ce qui est dommage pour les fans. Même si la fin peut se suffire à elle-même, cela nous laisse une petite frustration.

En deux mots
En conclusion, c’est un animé plein de peps qui fait parfaitement honneur à la série de mangas qu’il faut à tout prix dévorer !

Claire Coutadeur

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*