Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » À l’intérieur des Yôkaï – (Shigeru Mizuki) – Éditions Cornélius – 25,50€

À l’intérieur des Yôkaï – (Shigeru Mizuki) – Éditions Cornélius – 25,50€

Parution : 04/2018

Résumé
Oubliez tout ce que vous pensiez connaître et savoir des Yôkaï. Ce premier recueil « scientifique » jamais écrit sur ces êtres étranges donne les réponses aux questions existentielles que vous vous posiez. Leurs apparences, leurs lieux d’habitation, leurs habitudes et même comment les faire fuir s’ils vous menacent. Mais ce bestiaire technico-scientifique ne s’arrête pas là. Il offre enfin la possibilité de comprendre le fonctionnement interne de chaque yôkaï dans des planches anatomiques précises. Partez en compagnie de Kitaro, Ratichon et Papa œil, découvrir comment Fukuro-sage, un tanuki originaire de la préfecture de Nagano, possède un estomac capable de changer la nourriture en saké ou encore comment Mannen-dake, un bambou vieux de 10 000 ans, utilise ses doigts pour aspirer les âmes des voyageurs perdus.

Notre avis
Les Yôkaï [Yōkai – 妖怪] sont des monstres ou créatures surnaturelles issues du folklore japonais. Le mot Yōkai signifie « esprits », « démon » ou encore « fantôme ». Le plus souvent ils sont hostiles envers les humains mais célèbres depuis de très nombreuses années. Représentés sur des toiles, estampes ou décrits dans des livres bien avant le Moyen Âge, ils étaient très populaires auprès des  peintres de l’ère Edo (1603-1868). Ils inspirent toujours beaucoup de personnes que ce soit dans la peinture, le manga, le jeu vidéo ou encore le cinéma. Le film Princess Mononoke des Studios Ghibli en fait grand usage. Shigeru Mizuki, de son vrai nom Shigeru Mura est un mangaka japonais né le 8 mars 1922 à Sakaiminato dans la préfecture de Tottori. Il est un des fondateurs du manga d’horreur, se spécialisant dans les histoires de monstres et de fantômes japonais, avec des Yôkai, Tengu et autres Kappa. Son célèbre personnage Kitaro le repoussant, un jeune monstre japonais qui aime se réfugier dans les cimetières, fera sa célébrité. Sa légende vous racontera que bien que gaucher, et ayant perdu son bras gauche pendant la seconde guerre mondiale, il apprendra à dessiner du bras droit. Un artbook collector de très belle facture qui décrypte avec humour et artistiquement l’intérieur de ces terribles demons. Dessinées dans les années 1960, ce sont plus de 80 coupes anatomiques de yôkaï que vous retrouverez dans ce bestiaire extraordinaire. Drôles et insolites, les textes accompagnant chaque dessin sont de Mizuki lui-même et vous feront explorer l’exponentielle imagination du fascinant folklore japonais.
Décédé en 2015, Shigeru Mizuki n’est pas seulement l’instigateur du revival Yôkaï qui a inspiré nombre de ses successeurs, il a aussi joué l’historien pour recueillir et formaliser les récits populaires qui donnent corps aux Yôkaï. En France, il a d’ailleurs reçu le prix du meilleur album au festival d’Angoulême 2007 pour son livre NonNonBâ. Un must have assorti d’un fascicule spécial, « À l’intérieur de Kitaro », offert à la condition expresse d’acquérir deux exemplaires du Maître japonais aux Éditions Cornélius.

Si vous en voulez encore, courez au Quai Branly !

En deux mots
Absolutly Fabulous !!!

Jean-Claude Attali

Lien vers la page Cornélius de À l’intérieur des Yôkai.

La page Facebook des Editions Cornélius.

Le fil Twitter des Editions Cornélius.

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*