Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Varicia Nueva (Jiro, Thu, Pipocolor) – Super Loto Éditions – 19€

Varicia Nueva (Jiro, Thu, Pipocolor) – Super Loto Éditions – 19€

Parution : 08/2018

Résumé 
Sur une planète baroque vont se retrouver plus ou moins malgré eux de nombreux personnages hauts en couleur. Une aventurière mystérieuse fuyant la terre, un chat philosophe retiré du monde, Valérie Giscard-d’Estaing, des escorts-girls à têtes de brocoli, Albert Camus… Tout ce beau monde va devoir cohabiter et s’entraider pour réussir sa quête. Varicia Nueva est un récit initiatique au carré, mélangeant en toute modestie Homère et le roman de gare…
Recueil d’histoires de bandes dessinées à trois mains au croisement des genres, Varicia Nueva (et autres histoires) propose une série de récits de science-fiction « pulp & pop ». Dessin en ligne claire, photo-montage, dessin numérique, le livre propose de nombreuses histoires courtes et scénettes qui forment cet univers absurde et coloré.

Notre avis
Bande dessinée de 96 pages, impression offset (intérieur et couverture, dont découpe sur la couverture et encart avec plan de l’univers). Voilà pour l’objet. Un OVNI dans le monde de la BD. a commencer par ses auteurs. Pipocolor est un faiseur d’images narratives. Il accorde donc une même importance aux recherches visuelles sur ses représentations qu’aux histoires, dialogues et textes qu’elles portent. Son univers graphique est basé sur le déroulement des esthétiques populaires des illustrés de gare, des anciens tableaux pédagogiques aux murs des écoles de la IIIe République, ou des plans de montage des meubles « Ikéa ». Ses histoires essaient de mêler des influences aussi variées que les clichés ressassés du cinéma de genre, la satire dadaïste disparue de l’époque du journal « Hara Kiri », ou les travaux de vulgarisation scientifique. Pipocolor essaie donc dans son travail de brouiller les pistes et explore un univers graphico-narratif allant de la bande dessinée aux photo-montages, aux expérimentations dessinées, jouant avec les sens de lecture et les mises en pages. 
Mathieu Jiro naît à Reims, en 1978. Il passe son enfance à peindre des paysages, des natures mortes et des animaux, des monstres gluants et des zombies. Ses premiers chocs artistiques sont «Le Radeau de la Méduse» de Géricault, les œuvres de Manet, et plus tard celles de Hokusaï et d’Utamaro. Il aime aussi les bandes dessinées de Gotlib, puis découvre avec émerveillement les mangas, notamment Akira de Otomo. 
Thi Kim Thu est née au Vietnam en 1977. Après quelques années passées à Angoulême, elle participe à la revue annuelle La Maison Qui Pue, ainsi qu’à de nombreux fanzines et revues, illustre T-shirts et pochettes de disque, en collaboration avec Mathieu Jiro qui, de son côté, dessine des bandes dessinées pour Le Seuil ou Gallimard (Chinh Tri, Diables sucrés, La concubine rouge). Tout deux passionnés par la BD occidentale et asiatique, leur travail oscille entre peinture/collage, ligne claire et infographie, au gré des projets et des envies ! Réunir les trois artistes ne pouvait donc que donner naissance à un objet artistique détonnant.

En deux mots
Psychédélique et surréaliste… Une BD étonnante qui surprend.

Jean-Claude Attali

Lien vers la page de Varicia Nueva

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*