Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Les Pestiférés (Pagnol, Scotto, Stoffel, Wambre) – Bamboo – 19,90€

Les Pestiférés (Pagnol, Scotto, Stoffel, Wambre) – Bamboo – 19,90€


Parution : 03/2019

Résumé
En cette année 1720, à Marseille, un quartier bourgeois surplombant la ville formait une petite communauté quasiment villageoise, « dirigée » par Maître Pancrace, un médecin aisé. La découverte de cadavres dans la ville vint rompre cette tranquillité : la peste est en ville et elle se répand au sein de la population. Pancrace, profitant de la configuration géographique de son quartier, prit les mesures qui s’imposent alors : stocker des provisions, barricader le quartier et prendre les mesures d’hygiène nécessaires. Le quartier risque malgré tout d’être exposé si les autorités, ou pire, des pilleurs, venaient à découvrir la survie de ses habitants.

Notre avis
Oeuvre posthume de Marcel Pagnol initialement publiée, de façon incomplète dans le Temps des Amours, les Pestiférés est désormais publiée dans une version intégrale, selon la fin racontée par Pagnol à ses proches. C’est la toute première fois que ce récit se retrouve finalement publié dans son totalité et c’est sous le format BD, dans la chouette collection lancée par les éditions Bamboo, que le lectorat pourra vraiment le découvrir. Dans un registre bien différent de son travail habituel, Marcel Pagnol avait signé ici un récit très sombre, teinté de sens politique dans sa conclusion. La collaboration entre Serge Scotto, Eric Stoffel et Samuel Wambre a été fructueuse et offre une jolie existence éditoriale à ce récit méconnu.

En deux mots
Une oeuvre inédite de Pagnol en BD.

Anthony Roux

Lien vers la page des éditions Bamboo de : Les Pestiférés

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , ,

2 Commentaires

  1. Marcel
    Posté 28 février 2019 at 0 h 56 min | Permalink

    La veine s’épuise. Je me desole de cette critique masquant le filon épuisé du Maitre d’Aubagne. À quand une œuvre du fantôme de Pagnol pour gagner quelques sous ? Vous manquez cruellement d’objectivité. C’est mauabis, le dessin est malhabile et le propos ne s’appuie sur rien. Quel dommage. Deux albums de trop, les deux derniers espérons le.

  2. Posté 1 mars 2019 at 13 h 03 min | Permalink

    Cela reste votre avis. Pour ma part, j’ai vraiment apprécié cette lecture et, ayant en plus une fan de Pagnol à la maison, même si elle préfère amplement l’oeuvre d’origine, elle trouve les adaptations réussies.

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*