Accueil » Autour de la BD » « Le temps de l’île » – Mucem J4, Marseille – Exposition du 17 juillet au 11 novembre 2019

« Le temps de l’île » – Mucem J4, Marseille – Exposition du 17 juillet au 11 novembre 2019

Le Mucem (Musée des Civilisations et de la Méditerranée) propose une exposition pédagogique et ambitieuse en ce début d’été. Plusieurs niveaux de lecture, du multimédia, des pièces rares, un voyage physique vers une île au large de Marseille ; tout est réunis pour le plaisir des grands et des petits comme pour celui des spécialistes et des néophytes. Nous sommes tous habités par les îles. Chacun garde à l’esprit des souvenirs, des projets ou des rêves insulaires. Les romans, les films, les atlas leur confèrent une force d’évocation sans pareil, même lorsqu’on les dit imaginaires. La Méditerranée compte plus de dix mille îles. Son histoire est marquée par ces lieux tour à tour centres et marges, plaques tournantes et repoussoirs, paradis et espaces de rétention. Mais il existe, dans d’autres mers, des archipels porteurs d’enjeux cruciaux : autant que Chypre et Lampedusa, les Spratleys, les Comores, la Nouvelle-Calédonie, les Caïmans, contribuent à façonner le monde contemporain. Plus qu’une exception marginale, « Le temps de l’île » considère l’insularité comme une expérience et un outil de compréhension du monde. L’exposition explore les effets des îles sur les imaginaires, les savoirs, la réalité géopolitique, les utopies d’hier et de demain. Habitants ou non des îles, nous sommes tous des insulaires. Cartes géographiques, relevés d’explorateurs, animaux naturalisés, mais aussi mosaïque romaine, peintures, sculptures, photographies, vidéos, installations…

« Le temps de l’île » présente sur  800 M2 près de 200 pièces provenant d’institutions françaises, européennes et méditerranéennes, cette dernière étant la vocation du Musée des civilisations et de la Méditerranée, ainsi que des œuvres d’art contemporain réalisées spécialement pour ce projet. Une exposition composée de 4 Sections, chacune débutant par un livre, catalyseur de son sujet. L’odyssee d’Homére pour « les îles de l’ambiguïté », avec les contrastes et les singularités de la vie insulaire.L’origine des espèces de Charles Darwin pour « les îles de la connaissance », un espace réservé à la découverte biologique, ethnique et sociologique. L’île mystérieuse de Jules Vernes pour « les îles du pouvoir », un voyage géopolitique entre marqueur du rechaussement climatique, possessions militaires, prisons et colonies, des iles devenues des sentinelles d’une échelle de réalité mondialisée. Pour finir, Utopia de Thomas More, une édition originale de 1516, pour clôture cette exposition avec « les îles de l’imagination » en collaboration étroite avec le journal Le Monde laissant libre cours aux artistes et à notre imaginaire. Une exposition qui commence sur une superbe « mosaïque aux îles, Haidra » du 3ème et 4ème siècle Apres J.C, récemment restaurée, comme un récit ouvert dont les îles constituent un ressort sans fin et vous invite au voyage dans une continuité à découvrir sur l’île d’If et sa prison-château riche d’une Histoire qui se pare de créations artistiques étonnantes. Découverte en 1995 à Haïdra (Gouvernorat de Kasserine, Tunisie), « la mosaïque aux Iles » est une des pièces majeures de l’exposition « Le temps de l’île », présentée au MuCem du 16 juillet au 11 novembre 2019. Cette mosaïque de près de 30 m² a été restaurée par l’atelier de conservation et de restauration de mosaïques du Musée Arles antique, grâce à un projet de coopération financé par la Région Sud (Direction de la Coopération Euroméditerranéenne) sur l’année 2017-2018, projet REFORMIL, en partenariat avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, l’Institut National du Patrimoine tunisien et le Gouvernorat de Kasserine.  Elle figure des villes et des îles de la Méditerranée orientale et invite celle ou celui qui la contemple à un périple symbolique et mystérieux en Méditerranée. En prolongement de l’exposition, et afin de rendre l’expérience insulaire plus sensible, le MuCeM et le Centre des Monuments Nationaux invitent en effet le public à prendre la mer pour rejoindre l’île d’If, toute proche du Vieux-Port de Marseille, à la découverte d’une série d’œuvres de l’artiste David Renaud. L’important pour le visiteur étant de comprendre que nous sommes tous quelque part une île à redécouvrir.

Notez que vous pouvez découvrir cette nouvelle exposition dés le 16 Juillet à partir de 16h, des rotations vers l’ile D’îf et plein d’autres surprises et à partir de 20h sur l’esplanade du musée, et que les musées Nationaux sont gratuits chaque premier dimanche du mois …

Jean-Claude ATTALI

Cette exposition a fait l’objet d’une collaboration avec le LabexMed de l’Université d’Aix-Marseille, dans le cadre du cycle de séminaires « Le temps de l’île ».

Pour aller plus loin et réserver vos places « Le temps de l’île »

Mucem, 1 Espl. J4, 13002 Marseille
Renseignements : Esplanade du J4 13002 Marseille – France +33 (0)4 84 35 13 13
Billet Plein Tarif : 9,50€ (Fermé le Mardi)

Commissariat :
Jean-Marc Besse
Directeur d’études à l’EHESS, directeur de recherche au CNRS
Guillaume Monsaingeon
Commissaire d’expositions, professeur de philosophie

Scénographie :
bGc Studio

 

Mosaïque aux Îles restaurée par le laboratoire du Musée Arles antique

 

 

 

Tags : , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*