Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Jours d’attente (Desaulniers-Brousseau, Leclerc) – La Pastèque – 19€

Jours d’attente (Desaulniers-Brousseau, Leclerc) – La Pastèque – 19€

Parution : 09/2019

Résumé
Pendant que s’étire la Seconde Guerre Mondiale, Jérôme Beauvais s’est réfugié en forêt et il attend. Après sa désertion des Forces canadiennes, sa mère l’a envoyé dans cet endroit où il vit reclus auprès de son taciturne grand-père, qui l’occupe avec les rénovations de sa vieille maison. Bientôt, Jérôme s’intéresse à l’histoire des lieux, ponctuée de crimes et de morts suspectes. À mesure que son isolement grandit, Jérôme s’abîme dans les secrets de la demeure. Un suicide, un incendie et des murmures de sorcellerie hantent ses pensées, prenant peu à peu le pas sur la réalité de la guerre et sur ses propres fantômes.

Notre avis
« Jours d’attente » est la preuve tangible que la bande dessinée peut également être abordée avec sensibilité, pluralité, audace et intelligence, hors du confinement habituel des séries et produits formatés. Les Editions de la Pastéque ne s’y sont pas trompées. Thomas Desaulniers-Brousseau vit et travaille à Montréal. Il a étudié le cinéma et détient un baccalauréat en traduction de l’Université McGill. L’été, il plante des arbres sur la terre familiale. Il a publié quelques nouvelles et Jours d’attente est sa presque première incursion dans le monde de la Bande Dessinée. Simon Leclerc est illustrateur, il a étudié l’animation à Montréal, de même qu’en Californie, à CalArts. Thomas a illustré, animé et assuré la direction artistique de nombreux projets depuis. Sa première incursion dans le 9e art remonte à 2012 à titre d’illustrateur du webcomic humoristique Boire du mercure. Simon débute dans l’illustration en 2013 dans le western aux accents contemporains Nevada publié en 2013 chez Glénat Québec. Nos deux auteurs se connaissent depuis le secondaire, c’est donc très naturellement que l’idée de cette première collaboration est venue et c’est en anglais que voit le jour cet album sous le titre « Idle Days » chez l’éditeur américain First Second bien que soumis initialement à des éditeurs européens francophones. « Jours d’attente » narre l’histoire d’un jeune déserteur des Forces armées canadiennes trouvant refuge dans la vieille maison de son grand-père maternel, au cœur de la forêt. Bien qu’une armée de pins blancs le protège d’une arrestation et d’éventuels délateurs, Jérôme est rapidement confronté au passé trouble de l’énigmatique lieu qui se dévoile au fil du temps, alors que son étrange aïeul et lui rénovent la maison en cette fin de seconde guerre mondiale. Mais la guerre ne sert ici que de décorum, afin d’aborder le thème de l’isolement, de la solitude et de ses répercussions dans une magistrale intrigue qui se dessine sous nos yeux avec une trame narrative habilement menée dont on regrettera néanmoins quelques lenteurs. En effet, si la part belle est faite aux mystères, empruntant aux mécanismes du polar, de l’horreur et du fantastique, il reste comme un gout d’inachevé dans cette oeuvre. Un feu, un suicide, des anciens occupants dont on apprend rien ou presque … Graphiquement, un mélange de techniques de coloration, composé de pastels à l’huile et de gouache, donnent un résultat saisissant et hypnotique non sans rappeler le travail d’un Edvard Munch. On s’oublie avec ravissement dans cet opus comme dans un songe étrange, grâce au découpage maîtrisé qui nous pousse à tourner les pages de cette histoire. Reste à savoir si tout cela n’est pas qu’un songe …

En deux mots
Dans la légende des siècles, Victor Hugo a écrit « un poète est un monde enfermé dans un homme », il y a tout un monde dans ce superbe poème dont on ne peut espérer qu’un prologue.

Jean-Claude Attali

Lien vers la page des Éditions La Pastèque de « Jours d’attente »

 

 

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*