Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » 50 nuances de gras T1 (Synecdoche) – Doki-Doki – 7,50€

50 nuances de gras T1 (Synecdoche) – Doki-Doki – 7,50€


Parution : 05/2019

Résumé
Lorsque la directrice du centre de chiropraxie et de relaxation où il travaille lui demande de s’occuper de la dernière cliente de la journée comme elle lui file les jetons, Naoi Tomoatsu accepte de bonne grâce. Le jeune homme espère que celle qui se dissimule derrière un masque et des lunettes de soleil le retiendra assez longtemps pour que sa patronne, quelque peu entreprenante, oublie sa proposition d’aller boire un verre ensemble. Une fois en salle de soins, Naoi doit faire face à une situation pour le moins incroyable. La cliente qu’il commence à masser se révèle une elfe qui ne parvient plus à franchir la porte magique qui la ramènera dans son monde. Pourquoi ? Erufuda ne parvient pas à s’empêcher de manger des frites ! Une addiction qui n’est pas sans conséquence sur sa silhouette et sur les raisons de son exil.

Notre avis
Avec son titre dérivé d’une trilogie célèbre de new romance, « 50 nuances de gras » de Synecdoche se révèle une de ces séries de mangas comme on les aime, remarquable d’originalité et totalement barrée. Une intrigue totalement improbable, beaucoup d’humour, des conseils diététiques, et de streching, tels sont les ingrédients de ce seinen (il est vrai que l’on peut voir beaucoup de femmes en tenus d’Eve et dans des positions pour le moins équivoques) publié chez Doki-Doki. Les premiers épisodes d’exposition persuadent, malgré une certaine redondance : on nous présente une nouvelle créature dans chaque chapitre (sirène, démone et lycanthrope viennent se joindre à Erufuda). Les envolées lyriques sur les frites (cette nourriture des dieux !) y sont sans doute pour quelque chose. On est curieux de voir comment le mangaka va développer son univers par la suite, en espérant que le ton restera le même. Au Japon, la série est toujours en cours, on peut dès lors avoir de l’espoir à ce que les choses se développent dans le bon sens. Les amateurs de courbes et de formes charnues se régaleront de cette série totalement hilarante et rafraîchissante.

En deux mots
L’elfe qui aimait trop les frites est un pur divertissement.

Ludovic Grignion

Lien vers la page Doki-Doki de : 50 nuances de gras – L’elfe qui aimait trop les frites T1 –

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*