Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Les Imbuvables (Willem) – Les Requins Marteaux – 17,00 €

Les Imbuvables (Willem) – Les Requins Marteaux – 17,00 €

Parution : 03/2020

Résumé
Dans cette nouvelle compilation de dessins parus dans la presse entre 2018 et 2019, Willem scrute et souligne les agissements de Macron et Trump. Politiques migratoires, aide au développement, écologie, course au nucléaire, populisme…il suit de près les Imbuvables dans le tour du monde de leur perpétuelle tentative de tour de force. Pendant que Macron entend la colère, Brigitte rêve de gilet jaune sans culotte et Trump tweete toujours … Même rangés tête-bêche, ils parviennent à déborder ! Willem n’épargne rien ni personne, que le sujet soit brûlant ou pas … Côté ricain : la corée, les armes, la pollution mondiale ou encore le conflit israélo-palestinienn ; coté français, les gilets jaune, l’omnipotence présidentielle, le gouvernement, le culte de la personne … Et la liste est loin d’être exhaustive.

Notre avis
Né en 1941, Bernhard Willem Holtrop, dit Willem, fait partie du mouvement Underground hollandais, sorte de surgeon de l’Underground américain, influencé par les idées du groupe Provo sorte de mouvement situationniste batave ; le mouvement Provo est un groupe contestataire et libertaire ayant « animé » la vie politico-sociale des Pays-Bas dans les années 1965-1970 : se réclamant écologique, antimonarchistes et anti-impérialiste, tout un programme !!! Arrivé en France des Pays-Bas en 68, Expulsé plutôt, Willem rencontre l’équipe de Hara-Kiri. Il fait partie de la grande aventure artistico-politique des Editions du Square, qui animent alors les magazines Charlie-Hebdo, Charlie-Mensuel et BD. Emmenés par le professeur Choron, ces fous furieux, parmi lesquels Reiser, Gébé, Cabu, Wolinsky, Fred aident à la génération d’après 1968 à se forger une conscience politique. Près de 40 ans plus tard, le combat n’est pas terminé. Observateur très fin et très précis de l’actualité, ses dessins, quotidiens dans Libération ou hebdomadaires dans Charlie, contiennent une grande force graphique et humoristique. Le trait acéré, la force du message mais aussi la puissance des idées sont constant chez lui. Pour les Requins Marteaux, il a déjà réuni les plus beaux dans Eliminations, Merci Ben Laden !, Elections Surréalistes, Destruction Massive et Sarko l’increvable. Grand Prix Angoulême 2013.Le caricaturiste est également un auteur de bande dessinée avec plus d’une cinquantaine d’albums publiés en 4 décennies. Ce stakhanoviste invétéré nous livre dans « Les Imbuvables » une œuvre qui se délite tête bêche, avec un désamour avoué quant aux deux personnages principaux de cet opus. D’un côté le surpuissant président Trump et de l’autre le Jupitérien Macron. Les deux hommes en sont pas épargnés dans ces pages, confrontés qu’ils sont à une actualité pour laquelle ils ne semblent jamais avoir la bonne réponse. Alors Willem est-il anarchiste ou soixante-huitard invétéré ? Allez savoir avec ce militant éternel. Tout le monde connaît ce proverbe  » Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir  » qui est en réalité la morale de la fable  » Les animaux malades de la peste  » de Jean de LA FONTAINE … Willem remet peut -être plus simplement les pendules à l’heure, avec le talent que l’on ne peut que lui reconnaitre !

En deux mots
Satyrique, parfois méchant mais toujours en lien avec une réalité qui explose au quotidien montrant des imbuvables indigestes.

Jean-Claude Attali

Lien vers la page des Éditions Les Requins Marteaux de « Les Imbuvables »

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*