Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Ann de La Jungle T1 (Pratt) – Editions Altaya – 12,99€

Ann de La Jungle T1 (Pratt) – Editions Altaya – 12,99€

Parution : 03/2020

Résumé
Quelque part en Afrique orientale, à la veille de la Première Guerre mondiale, Gombi est un village de garnison, aux avant-postes des possessions britanniques dans cette partie du monde. C’est là que vivent une poignée de militaires et de civils occidentaux, dont la jeune Ann Livingstone, fille d’un médecin anglais. L’aventure commence lorsqu’un message, propagé par les tam-tams de toutes les tribus de la région, annonce la mort de Wambo, le très vindicatif sorcier des Wagaïas. Le message ajoute que Wambo va revenir d’entre les morts pour massacrer tous les Blancs…
Ann de la jungle est le premier album entièrement réalisé par Hugo Pratt. Le personnage de Tipperary O’Hara est sans aucun doute une première “incarnation” de celui qui fera la renommée de Pratt : Corto Maltese. Le trait est déjà affirmé et reconnaissable, et les atmosphères surchauffées d’aventure, de bagarres, de jungles touffues chères à l’auteur sont présentes d’un bout à l’autre de l’ouvrage.

Notre avis
Nous sommes en 1959, Hugo Pratt a quitté l’Argentine pour l’Angleterre. C’est là qu’il poursuit les aventures de « Ann de la Jungle ». L’histoire se déroule au Kenya, à l’aube de la première guerre mondiale. Le détail en est donné dès la première planche avec le blason de l’East African Protectorate et ce, même si le nom du poste militaire Gombi est lui situé au Nigéria. Qui a dit que la Bd était le reflet de la réalité ? Les Wagaias, plus vrais que nature, sont totalement fictifs par exemple, comme de nombreux tropismes repris dans ces deux histoires empreintes d’un doux colonialisme qui se considère peut-être encore, à l’époque, comme synonyme de civilisation, de modernité et d’avantages multiples pour les autochtones. Celles-ci préfigurent un périple plus long.  Notez qu’un Ascari ou Askari, de l’ arabe: عسكري Askari, soldat, ou militaire était un soldat local en service dans les armées des puissances coloniales européennes en Afrique ainsi nommé quasiment par toutes les puissances Européennes présentes sur le continent noir. Camps militaire avec de bons et des mauvais sauvages, aventuriers, négociants et explorateurs où l’on attend presque le héros de Edgar Ryce  Burrough. Pas d’ homme singe se battant avec des crocodiles, mais un florilège de rencontres étonnantes et inédites dans une aventure africaine symbolique et mythique mais quelque peu stéréotypée. Le dessin est très riche, dense et précis. La seconde histoire de cet opus, plus mystérieuse, nous entraîne dans la Nubie éternelle des pharaons noirs et ravira les amoureux du genre. On pardonnera à notre auteur les communications par signaux de fumées qui n’existent pas en Afrique. Des relents de Far West Indien ! On ne saurait être complet sans préciser que cette Ann, prétexte à nos aventures, est le portrait d’Anne Frongier qu’Hugo PRATT  avait connu gamine et dont il fera son épouse en 1962. Le plus étonnant est que cette Ann est la fille d’un certain docteur, le Dr Livingstone. Si le vrai Livingstone a bien eu un dernier enfant se prénommant Ann, il reste malgré les tentatives de l’histoire, dont sa tombe dans l’abbaye de Westminster, un farouche partisan des théories colonialistes avec celle des 3 C : Christianisation, Commerce et Civilisation. Nous  y reviendrons dans la suite des aventures de notre héroïne. L’onirisme de la seconde histoire aurait pu nous porter sur les ailes d’un goéland, ou un plutôt un ibis,  mais l’anachronisme aurait été antérieur de plus de 10 Ans. Un joli et trop court cahier graphique clôture cet album. Les livrets de Michel Pierre, agrégé d’Histoire et licencié en histoire de l’art et en archéologie, complètent une nouvelle fois cet album. Il est l’auteur de nombreux livres sur l’Histoire contemporaine, tout particulièrement sur celle des empires coloniaux et signe chez Altaya des cahiers didactiques. Ces dernièrs éclairent judicieusement le propos, les circonstances en nous offrant des  éclaircissements et des anecdotes sur les récits et la genèse des aventures de cet album en couleurs, au même format que l’édition italienne de 2015, avec une reliure en dos toilé. A suivre …

En deux mots
On retrouve tout ce qui fera naître la légende du futur Corto Maltese : le mystère, des tribus perdues, l’onirisme, la magie, les hommes d’honneurs … Et quelques poncifs maladroits liés à l’époque.

Jean-Claude Attali

Lien vers la page des Éditions ALTAYA de « Tout Pratt, Édition Collector »

Retrouvez les chroniques des albums précédents de la même collection sur notre site.

Info édition : ©Altaya 2018. © CONG SA, Suisse. Pour les histoire de la série Corto Maltese : Corto Maltese ® et Hugo Pratt ™ © CONG SA-Tous les droits réservés. © CASTERMAN Postfaces : Michel Pierre © 2018 EDITORIAL PLANETA DEAGOSTINI POUR LA PRÉSENTE ÉDITION ISBN : 978-84-684–5720-8 (œuvre complète) ISBN :  978-84-684-5752-9. DÉPÔT LEGAL EN ESPAGNE : B 11636-2018 DÉPÔT LEGAL EN FRANCE : A PARUTION Dos toilé bleu. En fin d’album, un court cahier graphique et un cahier inédit de 6 pages sur l’univers de l’auteur.

 

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*