Tag : Gabor

Isabellae T1 (Raule, Gabor) – Le Lombard – 13,99€

Parution : 01/2013 1192. Isabellae chemine dans le Japon médiéval en quête de sa cible. Elle recherche une bande de brigands pour laquelle un village et son chef offrent une récompense assez conséquente. Un étrange chevalier l’accompagne. Et pour cause, il s’agit du fantôme de son père mort durant le Dan-No-Ura. Il sera le témoin, […]

Les Patriciens T1 (Diaz Canales, Gabor) – Glénat – 9,95€

Parution : 04/2009 Taq est un écrivain à succès grâce à ses romans vendus à des millions d’exemplaires à travers le monde. Oui mais voilà ! Il a beau être riche et célèbre, il recherche bien autre chose, son but est de faire de la littérature avec un grand L et non de la littérature […]

GreenWorld T1 (Debois, Gabor, Suarez) – Soleil – 12,90€

Parution : 09/2007
Dans la confédération de Calande, plusieurs peuples vivent sur une harmonie précaire, chacun exploitant ses richesses pour équilibrer les forces ou pour s’armer en vue d’un futur conflit. Ghyveld, la planète des forges, aimerait retrouver le pouvoir que GreenWorld, une planète pacifique et respectueuse de l’ordre naturel, lui a pris en rassemblant les peuples opprimés sous la bannière des Cebyllins, gigantesques créatures divines. Avec les Zérides et leur technique d’amalgame de l’ADN, les Ghyveldiens vont enlever un Cebyllin et déclencher la guerre. Un événement qui va toucher toutes les planètes et lancer dans l’aventure plusieurs héros dont les destins vont se croiser. Ou se recroiser…
Confus le scénario ? Vous vous y retrouvez ? C’est vrai que les bases sont très classiques, mais dans un genre, le space opera, hyper-exploité, les auteurs parviennent à attirer l’attention du lecteur et à maintenir son intérêt jusqu’à la fin. Comme quoi, avec du talent on peut tout faire, même marcher sur une voie très empruntée ! Car du talent, les auteurs en possèdent. François Debois, si à l’aise avec les récits celtiques, montre qu’il maîtrise aussi très bien les histoires fantastiques. L’univers créé est riche, avec quelques trouvailles originales (les Kalums, êtres vivants dans les spectres de couleur) et un fond écologiste intelligent. Et bravo au jeune dessinateur espagnol Gabor (parrainé pour ses débuts par Juan Diaz Canales) dont c’est le premier album et qui montre toute l’étendue de son art, sans fausse note. Les visages des héros, les décors, les vaisseaux, les scènes d’action, tout est très convaincant. Heureusement pour l’histoire, les couleurs de Dani Suarez sont parfaites et efficaces elles aussi. J’avais hésité à lire cet album mais je ne le regrette pas une seconde !
Vraiment une très bonne surprise que cette série à l’aspect classique mais qui mérite un détour approfondi.
Arnaud Gueury
Nouvelle page 1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez sur « En savoir plus » pour découvrir les premières pages de l’album