Tag : Hanté

Les Chemins de Vadstena (Runberg, Rochebrune) – Soleil – 13,50€

Parution : 06/2009 Près de Vadstena, charmante petite bourgade suédoise, Marcus et ses amis participent à une fête en bord de lac. Mais sans sa petite amie, le jeune homme s’ennuie et décide de la rejoindre en pleine nuit et après quelques bières. S’il est pressé de la revoir, il s’arrête quand même en route […]

Loudun (Rusig, Furnò & Armitano) – Soleil – 13,50€

Parution : 11/2008 1632. Dans la ville protestante de Loudun, Urbain Grandier, curé de l’église Saint-Pierre-du-Marché, est apprécié des habitants pour le courage et le dévouement dont il a fait preuve durant la peste. Mais le prêtre est aussi très aimée des femmes, notamment celles des notables de la région. Beau et spirituel, il n’hésite […]

Rencontre avec Valérie Mangin – Scénariste de Mortemer

« Bienvenue à l’Abbaye de Mortemer! Je suis Guillaume, votre guide. Normalement, cette salle est interdite aux visiteurs, mais je vous pardonne votre intrusion pour cette fois… Juste un avertissement: ne touchez pas au trésor, ils est maudit. Et sa malédiction frappe tout le monde… Oui, tout le monde… même les morts… même les fantômes… »

Si Valérie Mangin est particulièrement connue pour ses séries prenant place dans les Chroniques de l’Antiquité Galactique, quelques projets plus atypiques savent aussi attirer son attention. Au début de l’été était ainsi paru le one-shot Mortemer, premier album de la collection Hanté. Un coup de maître, puisque dans le style assez classique des histoires de revenants, la scénariste parvenait à écrire une histoire très originale et dont la fin est une réussite totale. Pour revenir sur cet album et parler des nombreux projets en cours, nous l’avons interrogé.

Chronique de l’album

Retrouvez les premières pages de l’album à la fin de l’entrevue.

Fontainebleau (Bec, Bocci, Rieu) – Soleil – 13,50€

Parution : 08/2008
Franck et Bénédicte, jeune couple lassé de la vie parisienne, découvre au détour d’un chemin de randonnée en forêt de Fontainebleau une vieille ferme abandonnée. L’immense bâtisse en pierre les charme sur l’instant et un vieux panneau « à vendre » les incite à se renseigner sur les lieux. Revenus à leur hôtel, un barman les prévient de la malédiction qui a frappé tous les précédents propriétaires, tous morts dans d’étranges circonstances. Cartésiens, Franck et Bénédicte ne croient pas à ces superstitions et contactent le notaire chargé de la vente. Rapidement, les nouveaux maitres des lieux vont constater que tout n’est peut-être pas du domaine de la légende…
Après le très bon Mortemer dont la fin était un régal pour les amateurs de paranormal, cet album scénarisé par le directeur de collection lui-même est une petite déception. Habitant en bordure de cette forêt magnifique, j’attendais impatiemment cette histoire, mais l’ambiance et le déroulement de l’action semblent bien fades. Le trait du dessinateur italien Alessandro Bocci est lui parfait dans un style réaliste presque documentaire. Mais sans réelle conclusion, ce « banal » récit de maison hantée, même basé sur des faits réels, peine à passionner et intriguer. Le sang qui coule des murs, les bruits dans la cave, les fantômes, ont été tellement de fois exposés sous divers angles qu’ils ne créent plus tellement d’angoisse. On aurait alors aimé l’idée de génie qui prend ce fait divers sous un angle nouveau, mais ça ne vient pas. Dommage.
Pour les lecteurs en recherche de frisson facile.
Arnaud Gueury
Nouvelle page 1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez sur « En savoir plus » pour découvrir les premières pages de l’album

Mortemer (Mangin, Alberti) – Soleil – 13,50€

Parution : 06/2008
Mortemer, son abbaye médiévale. Mortemer, ses spectres de moines et sa dame blanche. En ce lieu plaisant, reconnu comme l’un des plus hantés de France, vit le jeune Guillaume Deaubonne. Habitué depuis tout jeune à côtoyer les fantômes de la bâtisse, ses parents viennent de mourir noyés dans la mare où est censé se trouver le trésor des religieux assassinés. Seul héritier, il a l’intention de transformer l’abbaye en site touristique, malgré la peine visible des anciens « habitants ». Mais un terrible destin est en marche depuis sa rencontre avec la belle Céline, à qui il va faire jouer le rôle de la dame blanche dans son spectacle. Une rencontre qui va sceller le sort des deux amants. Saura-t-il éviter l’issue tragique qu’on lui prédit ? Quel est le mystère des revenants ?
Sorti au même moment que le premier tome de la série collective Hanté, ce one-shot est le point de départ de la collection créée par Christophe Bec. Basé sur un lieu réel à la réputation affirmée, l’album ne se contente pas d’évoquer les mystères et les légendes qui y sont nés, car il offre surtout une histoire originale et diablement efficace, située dans un futur proche. Valérie Mangin (Le Dernier Troyen, Le Fléau des Dieux) parvient en un seul volume à créer une ambiance inquiétante, empreinte de secrets. Elle réussit surtout à brouiller les pistes, aussi bien avec les dialogues qu’avec les dessins, offrant un final inattendu, surprenant, en un mot parfait ! Au dessin, Mario Alberti, connu pour ses séries SF chez les Humanos (Morgana, Redhand), change de registre pour faire dans le réaliste. Ou presque… Ses couleurs notamment renforcent efficacement le caractère surnaturel de l’histoire sans éblouir le lecteur. Un reportage photo sur les lieux complète même l’album et montre les soucis de réalisme des auteurs.
Si les prochains albums sont de cette teneur, je suis preneur !
Arnaud Gueury

Retrouvez l’interview que nous a consacrée Valérie Mangin ici !
Nouvelle page 1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez sur « En savoir plus » pour découvrir les premières pages de l’album

Hanté T1 (Collectif) – Soleil – 13,50€

Parution : 06/2008
De tous temps, des lieux empreints de mystères ont porté une réputation de lieux hantés. Les esprits les plus cartésiens ont bien tenté d’y trouver quelque explication logique ou scientifique, mais parfois rien de cela n’est possible. D’un temple d’Amazonie au temps des conquistadors à un sous-marin allemand de la seconde guerre mondiale, du Colisée des gladiateurs romains à un cimetière de l’Ile de la Réunion, ou d’une grotte dans les Alpes à la guerre en Bosnie, huit lieux bien différents, sans aucun point commun. Si ce n’est d’étranges phénomènes difficiles à expliquer…
Le prolifique scénariste et dessinateur Christophe Bec avait à cœur de lancer une collection basée sur les lieux hantés, partant du constat que tous les auteurs rêvent d’aborder un jour le sujet. C’est maintenant chose faite avec cet album fondateur de la collection Hanté, dont il sera le directeur. Deux axes sont retenus : des one-shots sur un lieu hanté réel, Mortemer est sorti le même jour, Fontainebleau suivra en août (Bec ayant incité les auteurs à s’imprégner des lieux, des reportages avec photos les compléteront) et cette série collective basée sur des faits fictifs. Une double idée originale qui devrait intéresser plus d’un lecteur d’histoires fantastiques ! Pour ce premier volume, l’auteur s’est entouré de collaborateurs familiers, comme les scénaristes Stéphane Betbeder (Bunker) et Richard Marazano (Zéro absolu), ou le dessinateur Paolo Mottura (Carême, Deus). Comme dans tout collectif, la différence de style nuit un peu à la continuité, mais chaque ambiance parvient à créer un climat d’angoisse ou de mystère particulier. Mention à Pierre Droal pour son style magnifique.
Un album qui lance une série et une collection, à découvrir donc.
Arnaud Gueury
Nouvelle page 1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez sur « En savoir plus » pour découvrir les premières pages de l’album