Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Le Chant des Stryges T13 (Corbeyran, Guérineau, Malisan) – Delcourt – 13,50€

Le Chant des Stryges T13 (Corbeyran, Guérineau, Malisan) – Delcourt – 13,50€

Parution : 09/2010

Nous sommes à la fin de l’année 2011. Sept ans sont passés. Debrah Faith est devenue l’héritière de Sandor G. Weltman. Elle dispose désormais de tout le potentiel nécessaire pour détruire ou aider les Stryges. Et, c’est là que le bas blesse car les Stryges ne savent pas, depuis tout ce temps, ce qu’elle veut faire. Les derniers agissements de Debrah semblent indiquer qu’elle souhaite les éliminer. Mais les apparences sont trompeuses. Et les Stryges, eux, ont décidés qu’elle devait mourir. Au même moment, d’autres aventures parallèles débutent. Kevin Nivek revient sur le devant de la scène. Abeau et Cylinia sortent de leur retraite à la demande des Stryges. Jill, forte de son pouvoir de régénération, est là aussi. Mais le plus intriguant est le psychopathe Sinner Carson ! Nouvelle distribution de rôles pour le dernier cycle de cette fabuleuse saga fantastique.
Messieurs Guérineau et Corbeyran nous proposent un album que l’on pourra comparer aux premiers tomes de cette grande série. La qualité du scénario de Corbeyran est au rendez-vous malgré une petite perte de régime sur les deux tomes précédents. L’histoire nous tient en haleine du début à la fin. Il n’est pas question de s’ennuyer ! Les personnages-clés ont de nouveaux objectifs et se remettent en cause, de nouveaux protagonistes apparaissent et sèment le trouble, et les Stryges sont plus présents sur le plan visuel. Bref, de quoi relancer l’intérêt des lecteurs assidus de la série (13 tomes, c’est assez long !). Bien sûr, il ne faut pas oublier Richard Guérineau qui nous offre un dessin en constante progression, en plus de son don inné du cadrage. Son trait est toujours aussi dynamique et sert à merveille le scénario. On notera l’arrivée d’un nouveau coloriste sur cet opus, Luca Malisan. Un de plus, pourrait-on dire ! Oui, mais ce changement apporte réellement quelque chose et contribue à faire de ce tome 13 une réussite. Petit clin d’œil (voulu ou non ?) : un personnage porte le numéro… 13.
Ce début de cycle est vraiment surprenant et prometteur pour la suite !

Stéphane Girardot

Retrouvez l’interview de Richard Guérineau ici.



8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez ci-dessous pour voir la bande-annonce :

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*