Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » El Paso (Ducoudray, Quignon) – Sarbacane – 17,90€

El Paso (Ducoudray, Quignon) – Sarbacane – 17,90€

Parution : 10/2012

Dans la salle d’attente glauque et aseptisée propre au milieu carcéral, un enfant patiente. Il est seul. Un haut-parleur souffle. Des chaises sont vides. Un néon bourdonne. Une affiche du Super Bowl donne un peu de vie à ce morne ensemble. Après avoir pris un verre à la fontaine à eau, l’enfant est autorisé par le gardien à pénétrer le brouhaha de la salle de parloir collectif. Lorsque son père s’installe à table, l’enfant lui tend aimablement le verre d’eau. Il profite alors de ce moment d’intimité troublé par un gardien fermement campé à coté de la table et sur le code pénitentiaire. Ils se remémorent alors leurs voyages dans le désert d’El Paso. Le voyage d’un enfant élevé par sa mère qui découvre son géniteur. Le voyage d’un homme parfaitement adapté à son environnement dur et sauvage, qui va découvrir son fils et se découvrir par la même occasion. Mais les rendez-vous et les actes manqués sont comme le climat d’El Paso. Ils dessèchent les âmes autant qu’ils les inondent de larmes. Les aspérités de ce désert rugueux n’épargnent personne, ni les coupables, ni les innocents.
Un road-movie sur fond ocre désertique qui rend parfaitement l’atmosphère d’El Paso comme il est possible de se la représenter. Le calme apparent est pesant tant on sent que le récit peu basculer d’un instant à l’autre. Le thème central du livre est le rapport entre un père et son fils que tout a séparé. Le père, dont le mode de vie est moralement très discutable. Et le fils qui vit les choses comme elles se présentent, comme sa mère lui a appris à les vivre : avec un amour et une tendresse sincères.
Un récit où le lecteur se laisse prendre par la torpeur du désert d’El Paso mais est constamment surpris par ses nombreux rebondissements.

Alain Lamourette



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*