Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Arelate T1 & T2 (Genot, Sieurac) – Cleopas – 14,85€

Arelate T1 & T2 (Genot, Sieurac) – Cleopas – 14,85€

Parution : 11/2012

A la fin du premier siècle de notre ère, Arelate (Arles), la Rome des Gaules, est le théâtre de deux destins qui vont se croiser. D’une part, celui de Vitalis, le tailleur de pierres, dont le vice pour les jeux de dés, l’alcool et son mauvais caractère, l’amèneront à faire des choix lourds de conséquences pour lui et sa famille. En effet, ne trouvant plus personne qui accepte de le faire travailler, il devra accepter d’être l’esclave du laniste Olympus et de devenir un Auctoratus. D’autre part, il y a Neiko, ce jeune garçon qui ne pense qu’à une seule chose : prendre la mer et découvrir le monde. Issu d’une famille de bateliers, il devra succéder à son père et pourquoi pas, à terme, diriger la corporation des nautes d’Arelate. Une situation fort honorable et très en vue qui n’est pas pour lui déplaire. C’est le récit de ces deux personnages opposés, évoluant dans des mondes différents et qui contre toutes attentes vont se lier d’amitié, que la «petite Rome» accueille en son sein.
Le premier tome de cette série a déjà fait l’objet d’une première édition à compte d’auteur en 2009 par le truchement des moyens logistiques d’Idées+. Les éditions Cleopas ont décidé de reprendre le flambeau en éditant une version colorisée. Et comme Noël n’est pas loin, ce n’est pas un mais deux tomes d’Arelate qui sont proposées aux lecteurs. Deux ouvrages où l’on sent très bien qu’il y a des passionnés à l’origine de ce projet. En effet, Laurent Sieurac (L’Assassin royal) et Alain Genot ont une passion pour Arles, dont ils sont originaires, mais aussi pour l’Histoire avec un grand H. Le résultat est divertissant et très convaincant. D’autant plus que le récit développé par Laurent Sieurac est très loin du péplum auquel on aurait pu s’attendre. L’auteur a choisi de mettre en scène des personnages simples afin d’en mettre un autre en valeur : Arles. Pour cela, l’auteur a pu s’appuyer sur les connaissances de l’archéologue Alain Genot qui confère son côté pédagogique à la série. Sans oublier les dossiers qui clotûrent chaque opus et qui constituent une mine de renseignements très précis. Pour finir, le trait fin et robuste de Laurent Sieurac, associé au ton sépia choisi pour la mise en couleur, parachève un travail qui ne manquera pas de vous séduire.
Sapere aude (Ose savoir ) ! Vous aussi, osez découvrir cette très belle série !

Stéphane Girardot

Tome 1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tome 2

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*