Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Sillage T11 (Morvan, Buchet) – Delcourt – 12,90€

Sillage T11 (Morvan, Buchet) – Delcourt – 12,90€

Parution : 10/2008
Nävis a été virée de la Constituante. Plus de boulot, plus de contacts, comptes bloqués. Plus le droit de voir ses amis, encore moins de les approcher, pas le droit non plus d’utiliser ce que la Constituante lui a appris pour trouver du travail. Elle se retrouve donc plus qu’endettée et vivant dans un meublé plus ou moins à elle, participant à des entraînements « illicites » et hors contrat. Ce qui lui vaut la visite régulière d’inspecteurs et d’huissiers. Démoralisée, seule, sa situation va pourtant changer le jour où l’avocat qui lui a évité la prison la contacte de nouveau. Il a une mission pour elle.
Quelle surprise de trouver Nävis dans un tel état ! La couverture m’avait déjà largement intriguée, l’histoire aura su combler ma curiosité. Nävis prend bel et bien un autre chemin. Nous avons à faire à un album clef – bien que tous les autres donnent également cette impression ! Autre monde, autre univers, mais nous retrouvons les atmosphères japonisantes chères à Jean-David Morvan. De nombreux sujets soulevés ici encore : le statut des journalistes et les risques qu’ils peuvent prendre (Nävis a la couverture d’un reporter afin de mener à bien sa mission), le statut de la femme dans la société, la soumission, la confiance, la recherche de soi… Tant qu’elle ne saura pas qui elle est, notre héroïne ne saura vers où mettre les pieds. En attendant, nous, on la suit partout où qu’elle aille !
Un album à ne pas louper. Et à relire.
Candice Dhô

Retrouvez l’interview que nous ont consacrée les auteurs ici !
Chronique du Tome 10

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*