Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » The Filth (Morrison, Weston & Erskine, Hollingsworth) – Panini Comics – 27€

The Filth (Morrison, Weston & Erskine, Hollingsworth) – Panini Comics – 27€

Parution : 02/2007

Persuadé de vivre dans un monde où l’Homme n’a plus à prouver sa folie, Greg Feely, qui n’a pour seul souci que la santé de son chat Tony, voit sa vie basculer le jour où il trouve dans sa douche une beauté noire qui lui fait découvrir qu’il est en réalité un agent spécial ! Mis à la retraite, il a été rendu amnésique par la Main, organisation qui dirige en réalité le monde, et qui a fort à faire avec les terroristes voulant mettre à mal « l’hygiène sociale ».
Si on peut éprouver un certain enthousiasme par les références sous-jacentes à d’autres comics prestigieux (V pour Vendetta par exemple), force est de constater que celui-ci décroît jusqu’à se tarir au fil du récit de The Filth (en français : saleté, obscénité). Grant Morrison (The Authority, JLA) finit par lasser à trop surenchérir dans les domaines de la violence et du sexe (sans vouloir porter de jugement moral, le terme de pornographie n’est pas excessif). On sort blasé d’une histoire qui paraissait très prometteuse. Les dessins de Chris Weston, apprenti de Don Lawrence (Trigan), ne sont pas à remettre en cause. Le style du dessinateur (Judge Dredd, The Invisibles avec le même auteur) colle particulièrement bien au genre de ce récit hallucinatoire. Mais le niveau graphique n’arrive pas à rattraper un scénario parfois bien trop obscur et dont le coté malsain permanent finit par nous amener à l’overdose. La comparaison avec une drogue sur la couverture du recueil de cette série Vertigo éditée par Panini paraît judicieuse…
Pour un public très averti, une curiosité dont certains passages délirants méritent d’être découverts malgré une impression finale décevante.

Ludovic Grignion



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*