Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Les Patriciens T1 (Diaz Canales, Gabor) – Glénat – 9,95€

Les Patriciens T1 (Diaz Canales, Gabor) – Glénat – 9,95€

Parution : 04/2009

Taq est un écrivain à succès grâce à ses romans vendus à des millions d’exemplaires à travers le monde. Oui mais voilà ! Il a beau être riche et célèbre, il recherche bien autre chose, son but est de faire de la littérature avec un grand L et non de la littérature de gare. Ce n’est certainement pas son entourage qui pourra l’aider dans cette tâche, mais qui alors ? Peut-être les Patriciens, petits êtres en chair et en os créés de toute pièce par Taq et son imagination débordante…
Cette série se veut être humoristique, malheureusement le résultat est mitigé à bien des niveaux. Rien que le fait que le scénario soit signé par Juan Diaz Canales (Blacksad) aurait pu être un gage de qualité, mais force est de constater que l’humour n’est pas le genre où il est le meilleur. L’idée de base est intéressante mais la multitude de personnages fait perdre le fil de l’histoire et, plus encore, les personnages des Patriciens (héros de la série tout de même) sont relégués au second plan par d’autres personnages (cousin et beau-père de Taq par exemple). Quant à Gabor, il s’illustre avec son trait cartoonesque (bien loin de celui de GreenWorld) mais la mise en couleur vient gâcher ce sentiment, car cela manque quelque peu de clarté.
Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido (Sorcelleries) ont chacun fait de leur côté une tentative dans la BD d’humour. Le résultat décevant pour l’un comme pour l’autre devrait les pousser à retrouver leur félin de Blacksad pour le plus grand bonheur de leurs lecteurs.

Nicolas Vadeau



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*