Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » X-Men : Prelude to Schism (Jenkins, Collectif, Loughridge) – Marvel – 19,99$

X-Men : Prelude to Schism (Jenkins, Collectif, Loughridge) – Marvel – 19,99$

Parution : 08/2011

Les Mutants ont réussi, après des années de lutte et de persuasion, à obtenir une certaine reconnaissance – fragile – de leur statut. Vivant désormais sur l’île d’Utopia, sous la direction du pondéré Scott Summers, ils ne sont toutefois pas encore à l’abri du danger. Une menace, la plus terrible qu’ils aient jamais affrontée, pointe sur leur territoire. Cyclope doit prendre une décision, peut-être sa dernière en tant que leader des X-Men : fuir ou combattre. Dans un cas comme dans l’autre, elle entrainera des contestations et des morts. Si le temps presse, il sait qu’il doit peser tous les éléments en jeu avant d’agir. Ses compagnons, son père de substitution et même son ancien ennemi respecteront son choix…
Schism est annoncé par Marvel comme un événement de taille dans l’univers des X-Men, de la même importance que l’a été Civil War. Une promesse excitante mais qui devra être à la hauteur des effets d’annonce. Avant que les Mutants ne se déchirent autour d’une menace dont on ne sait encore rien, l’éditeur américain propose un prologue écrit par le scénariste Paul Jenkins. Découpé en quatre chapitres revenant sur les points de vue de quatre personnages différents, ce Prelude to Schism est assez décevant. L’action est très vite circonscrite à l’image d’un Cyclope debout devant une baie vitrée, attendant le danger et réfléchissant aux mesures à prendre pour sauver les siens. Rien de bien excitant, donc. Car les histoires courtes l’accompagnant retracent une énième fois les origines des personnages, expliquant leur parcours avant d’affronter la menace ultime. Roberto de la Torre, Andrea Mutti, Will Conrad et Clay Mann se succèdent avec des styles variés et corrects, mais ils ne relèvent pas l’intérêt de l’ensemble. Et, même si l’éditeur ajoute quelques bonus intéressants en fin d’album, autant aller tout de suite au fond du sujet.
Une introduction qui se montre dispensable. A ne lire qu’en VO pour l’instant…

Arnaud Gueury

Tags : , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*