Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Silas Corey T1 (Nury, Alary, Garcia) – Glénat – 14,95€

Silas Corey T1 (Nury, Alary, Garcia) – Glénat – 14,95€

Parution : 01/2013

Sur fond de Première guerre mondiale, Clémenceau et Caillaux se livrent une véritable bataille politique pour conquérir l’Assemblée nationale. Casella, un journaliste obscur mandaté par Clémenceau, disparaît mystérieusement après avoir mis la main sur LA preuve qui enverra Caillaux et son soutien, Mme Zarkoff, devant un peloton d’exécution. Silas Corey, détective véreux d’une efficacité redoutable et maître-chanteur, est appelé à la rescousse pour le retrouver – ou plutôt pour retrouver la preuve tant convoitée… car Clémenceau n’est pas le seul prêt à payer pour la récupérer…
Après Il était une fois en France, Fabien Nury revient pour notre plus grand plaisir en compagnie de Pierre Alary et Bruno Garcia avec une série qui s’annonce tout aussi excellente ! Le graphisme, magnifique, nous plonge immédiatement dans cette histoire de complots politiques et d’énigmes à résoudre, à la façon de Sherlock Holmes. Sauf que Silas Corey et son fidèle bras droit Nam n’ont rien d’enfants de cœur. Le charisme de Silas est époustouflant tandis que Nam, inquiétant et intrigant, ne laisse pas sa part du gâteau. L’expressionnisme des personnages est impressionnant et mérite d’être souligné. Ce duo que l’on sent en osmose devient vite sympathique malgré leurs actions tantôt immorales tantôt violentes. Le cliffhanger final est diablement efficace : vivement la suite !
Un album superbe et passionnant qui signe le retour en force des trois compères et annonce le début d’une série incontournable !

Aurélia Licatesi

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Un Commentaire

  1. Posté 27 janvier 2013 at 19 h 44 min | Permalink

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet album hier soir. J’attends avec impatience la suite ! Au plaisir de te relire…

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*