Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » House of M (Bendis, Coipel, D’Armata) – Panini Comics – 16,30€

House of M (Bendis, Coipel, D’Armata) – Panini Comics – 16,30€

Parution : 01/2012

Depuis que Wanda Maximoff a pété les plombs, ses alliés sont contraints de la maintenir droguée en permanence, afin qu’elle ne mette pas en péril l’humanité par une distorsion de la réalité dont elle est capable. Mais son état empire et Charles Xavier ne peut plus l’aider. Aussi les super-héros se réunissent-ils afin de décider de son sort. Certains, comme Emma Frost, sont partisans d’une solution cruelle mais radicale, d’autres, comme Peter Parker, ne peuvent se résoudre au pire. Alors qu’ils décident d’aller la voir à Génosha avant de se départager, un grand slash illumine les lieux… Au réveil, chacun a oublié et vit sa vie rêvée. Dans un monde où les mutants sont reconnus comme supérieurs, dominés par l’aristocratie de la Maison Magnus, où Parker est adulé en tant que Spider-Man et marié à Gwen Stacy, seul l’un d’eux se souviendra de tout : Wolverine. Car le rêve ultime de Logan est de se souvenir. De tout. Et donc de la dernière manipulation mentale de la Sorcière Rouge. Avec l’aide d’une jeune mutante, il va partager ses souvenirs avec ses confrères, avant que le monde ne soit définitivement altéré…
House of M est assurément le plus beau projet de Marvel de l’année 2005. Confié à un scénariste de talent, il offre un voyage unique dans l’univers de l’éditeur. L’album a la qualité de pouvoir se lire indépendamment du reste, ne demandant aucune réelle connaissance des événements précédents pour s’y plonger avec délectation. La véritable prouesse de Brian Michael Bendis est de proposer un monde alternatif, où les super-héros vivraient leurs rêves enfouis, celui de Peter Parker étant le plus développé et aussi le plus émouvant (un choix qui aura des répercussions sur le personnage par la suite, plus sombre et tourmenté). Pour autant, il n’oublie pas l’humour et les références au passé, à travers des clins d’œil bien trouvés. Pour l’accompagner, la french touch Olivier Coipel. Le dessinateur impose sa patte dans des planches saisissantes qui font la part belle à l’expressivité et au dynamisme.
Une merveille introuvable aujourd’hui au format Deluxe, heureusement rééditée à prix attractif dans la collection Marvel Select.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*