Accueil » Univers BD Européenne » Interview BD européenne » Rencontre avec Kmixe, Mady et Ludovic Danjou – Auteurs de Lady Rex

Rencontre avec Kmixe, Mady et Ludovic Danjou – Auteurs de Lady Rex

Un album fraîchement paru en librairie a retenu notre attention. Comme vous vous en doutez suite à sa chronique, il s’agit de Lady Rex. Nous avons donc choisi d’aller à la rencontre de ses auteurs afin d’en savoir un peu plus.

Chronique du Tome 1

Retrouvez quelques planches en fin d’interview.

Bulle d’Encre : Bonjour Kmixe. Lady Rex est ton premier album solo au dessin. Comment vit-on cet événement ?
Kmixe : Je suis un peu passée par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel à vrai dire ! Le bouclage de Lady Rex à été assez périlleux, et m’a empêchée de voir le jour pendant quelques semaines, j’étais plutôt blafarde. Une fois l’album fini, j’ai eu une espèce de réaction du genre : « Lady Rex, quoi ? Non, jamais entendu parler, oublions ça. » Jusqu’à ce que j’ai le bouquin entre les mains, que je vire au rouge pivoine, un petit peu fière quand même, sans trop le dire… Ensuite, j’ai du afficher toute une espèce de palette de couleurs de l’indigo au vert pomme, en passant par une sorte de bleu pâle, quand j’ai commencé à me demander quel accueil allait bien recevoir l’album auprès du public ! J’attends les premières dédicaces avec impatience, pour savoir ce que les gens en ont pensé.

BDE : Jusqu’à maintenant, tu avais participé au collectif Sweety Sorcellery en tant que dessinatrice, mais aussi coloriste sur plusieurs albums. C’est en quelque sorte la consécration de plusieurs années de boulot ?
K : Avec Lady Rex, j’ai l’impression d’avoir quelque chose à moi. Mady et Ludo Danjou m’ont taillé un scénario sur mesure ! Je ne pouvais pas espérer mieux pour un premier album, ni plus personnel. J’ai pu vraiment m’amuser sur ce projet-là, et j’ai eu la sensation que le boulot que je faisais prenait tout son sens.

BDE : Comment est né ce projet ?
K : D’amitiés à la base, je dirais. Je connaissais déjà mes deux scénaristes, ils savaient dans quoi j’aimais évoluer et ce qui me plaisait de gribouiller. Une envie de bosser ensemble, quelques recherches graphiques, et on a tous rapidement pris nos marques.

BDE : Qu’est-ce qui t’a plu dans ce projet ?
K : A peu près tout ! Les dinosaures déjà, un amour de jeunesse qui ne m’a jamais quittée. Petite, je voulais être déterreuse de T-Rex. A défaut, j’ai pu dessiner un allosaure, et j’en suis très contente ! (rires) L’héroïne ensuite, car je m’amuse toujours beaucoup à dessiner des nanas un brin sexy. On a longtemps discuté tous ensemble de l’ambiance de l’album, de l’univers un peu particulier dans lequel les personnages évoluent. Quand Mady et Ludo m’ont envoyé le scénario, je l’ai lu d’une traite, comme un roman, en oubliant complètement que c’était ce sur quoi j’allais devoir bosser. Je me suis régalée à lire leur texte, et je me souviens qu’en arrivant au bout du script, j’étais juste heureuse de me dire que c’était mon projet.

BDE : Physiquement, le personnage d’Albatra, l’héroïne, te ressemble. Es-tu animée de la même force de caractère ou la ressemblance s’arrête là ?
K : Pas du même talent pour la Pole Dance en tout cas !(rires) Mais j’essayerai très certainement de monter sur un Allosaure si j’en voyais un, oui.

BDE : Mis à part les dinosaures, un attrait pour d’autres thèmes,histoire peut-être d’inspirer tes scénaristes ?
K : Heureusement, je sais mettre les gros reptiles de coté (parfois) ! En ce moment, j’aimerais bien partir sur un récit un peu intimiste, plus réaliste. J’aimerais travailler mon trait dans cette direction-là. Un virage à 180° après Lady Rex !

BDE : Une envie de scénariser ton propre album ou est-ce prématuré ?
K : Non, je n’en ai aucune envie pour le moment. J’aime le boulot en équipe, j’ai l’impression que travailler sur un projet en solo m’ennuierait assez vite. Je doute souvent et j’ai besoin de pouvoir échanger, d’avoir des avis extérieurs sur ce que je fais, durant la conception de l’album. Et comme d’autres écrivent bien mieux que moi, la question ne se pose pas !

BDE : Des projets signés déjà ou est-ce qu’actuellement tu envoies des dossiers aux éditeurs ?
K : Je fais un peu de couleurs, et je suis à la recherche de projets en parallèle. J’ai l’espoir que le deuxième tome de Lady Rex se fasse (le scénario est à l’origine prévu pour un diptyque) ! Bien sûr, c’est le succès du Tome 1 qui scellera le sort du potentiel Tome 2…

BDE : Ma dernière question s’adresse à Mady et Ludovic Danjou, scénaristes de cet album. Bonjour à tous les deux. Vous êtes plutôt habitués aux albums d’humour, était-ce un défi que de réaliser cet album dédié à un lectorat plutôt adulte ?
Mady : Effectivement, depuis les Geeks, j’étais toujours restée sur des albums plutôt humour, mais ça vient aussi d’un choix des éditeurs. Lady Rex n’est pas le premier projet plus adulte sur lequel j’ai travaillé, mais c’est le premier à avoir été accepté ! C’est vrai qu’il y a une différence de narration par rapport aux albums humour avec des gags en une planche, une mécanique à laquelle je suis bien habituée. Mais avec les deux tomes d’Ulysse !, j’avais déjà pu aborder la narration d’une aventure complète, bien différente au niveau du rythme et du développement des personnages. Lady Rex n’a donc finalement pas été si difficile à écrire, au contraire même, c’est un plaisir tout différent, avec plus de liberté que pour le gag. Même chose pour la thématique plus adulte, je me suis régalée à changer de registre et à raconter des choses un peu plus sérieuses, un peu plus significatives. Même si je continue à développer des projets humour et jeunesse, j’espère pouvoir signer de nouveaux albums dans la même veine que Lady Rex !
Ludovic Danjou : Non, pas spécialement. Ma première BD est un livre pour adulte (genre 40 ans, barbu et mangeant devant son ordinateur) et mes prochaines productions seront essentiellement adultes. Aucun réel défi me concernant, si ce n’est de changer simplement la manière d’aborder la réalisation du livre. Il y a les codes de l’humour et les codes adultes. Il suffisait juste de ne pas se mélanger les doigts entre la production d’Ulysse ! et celle de Lady Rex pour éviter d’écrire un bon jeu de mot dans la bulle d’un Dino !

BDE : Merci à vous trois

Propos recueillis par Nicolas Vadeau.

Interview réalisée le 20 mai 2013.

Quelques planches de l’album

© Vents d’Ouest/Mady/Danjou/Kmixe
Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*