Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Les Carnets de Cerise T2 (Chamblain, Neyret) – Soleil – 15,95€

Les Carnets de Cerise T2 (Chamblain, Neyret) – Soleil – 15,95€

Parution : 11/2013

Après avoir passé la première partie des vacances sans ses meilleures amies, Erica et Line, Cerise est contente de les retrouver. D’autant plus qu’elle compte sur elles pour l’aider. En effet, elle a un nouveau mystère à élucider. Durant ses occupations estivales, notre apprentie romancière a été interpellée par le comportement d’une vieille dame qui se rend à la bibliothèque tous les mardis. C’est parti ! L’enquête commence, et plutôt bien. Les filles récupèrent un papier tombé du livre de la personne en question : une carte d’emprunt de la bibliothèque. Mais par la suite, Cerise, à trop vouloir se mêler de choses ne la regardant pas, va commettre des erreurs lui causant bien des soucis. Comment notre jeune héroïne va-t-elle gérer tout cela ?
Auréolés de nombreux prix pour le premier tome, les auteurs des Carnets de Cerise reviennent avec une suite à la hauteur de tous les espoirs placés en eux. Joris Chamblain nous sert une histoire empreinte de beaucoup d’émotions générées à la fois par la tristesse de Mme Ronsin (la vieille dame) et le désarroi de Cerise. Mais aussi, un récit surprenant et intelligent au regard de l’énigme et du fait que le scénariste n’hésite pas à casser le pseudo confort dans lequel se trouvait l’héroïne précédemment. En effet, dans cet opus, les codes changent et la jeune aventurière se retrouve seule face à elle-même pour résoudre l’intrigue, rétablir ses relations avec ses meilleures amies et celles avec sa mère. Rassurez-vous, l’album est également joyeux car il en faut beaucoup pour faire disparaitre la gaieté de l’adolescente. A la palette graphique, Aurélie Neyret nous transmet littéralement son plaisir de dessiner tout l’univers de Cerise. Son graphisme sert de belle manière l’histoire en se faisant le lien parfait des sentiments suscités par le texte et les situations. Bien évidemment, les extraits des carnets sont toujours présents tout au long de l’histoire étant donné qu’ils constituent une des originalités de l’œuvre.
Le livre d’Hector est une très belle confirmation de la qualité de cette série et du talent de ses auteurs.

Stéphane Girardot

Chronique du tome 1



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*