Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Croisade T7 (Dufaux, Xavier, Chagnaud) – Le Lombard – 14,45€

Croisade T7 (Dufaux, Xavier, Chagnaud) – Le Lombard – 14,45€

Parution : 10/2013

Gauthier de Flandres est à Saint-Jean-d’Acre avec sa sœur Sybille lorsqu’il apprend qu’une troupe du Sultan Ab’dul Razim a été attaquée par des Chrétiens. Cette action commanditée par Guy de Lusignan, Comte de Jaffa, est très préjudiciable car c’est une violation du traité signé entre la Croix et le Croissant. Au-delà de cela, le but du comte était de libérer un des membres des flagellants, cet ordre de Chrétiens intégristes atteints d’un mal dévastateur, qu’il compte utiliser afin de débarrasser la ville sainte des Musulmans. Cependant, le mal est ailleurs, probablement au cœur de la cité des flagellants, Jebel Tarr. Gauthier sait que le Quad’j doit s’y trouver et s’engage à le ramener. Cela lui permettrait ainsi de tenir une promesse faite à une femme qui hante ses pensées. Mais pour cela, Gauthier de Flandres, accompagné de son fidèle Osarias, doit d’abord se rendre au monastère d’Entéaclon.
Au cœur de ce troisième tome du second cycle de Croisade, Jean Dufaux (Niklos Koda) renvoie son héros, Gauthier de Flandres, au cœur de ce désert mystérieux et fascinant, que l’on commence à bien connaitre, pour accomplir une nouvelle mission pleine de dangers et des plus haletantes. Avec la maestria qui le caractérise, le scénariste met en place un récit où il joue parfaitement des oppositions au sein des croyances ainsi qu’entre les différentes religions en présence lors des croisades. Où la beauté s’entiche de la laideur et les pôles opposés s’attirent plus que jamais. A l’instar de Sybille d’Aubois qui est attirée par le comte de Jaffa, l’homme le plus laid du monde, ou encore Syria d’Arcos, de confession chrétienne, qui aime le Sultan. Cette épopée médiévale prend vie sous le trait énergique et précis de Philippe Xavier (Conquistador) qui porte, graphiquement, le projet de main de maître. Le talent du dessinateur, associé à la mise en couleur parfaite de Jean-Jacques Chagnaud, nous offre un rendu envoûtant.
Croisade est une série-phare du catalogue du Lombard. Ce n’est pas une surprise et ce nouveau volet, très réussi, ne fait que le confirmer.

Stéphane Girardot



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*