Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » LAP ! un roman d’apprentissage (Aurita) – Les Impressions Nouvelles – 15€

LAP ! un roman d’apprentissage (Aurita) – Les Impressions Nouvelles – 15€

1898001_506907802752226_1176731547_n
Parution : 01/2014

Résumé

Le LAP est un établissement scolaire pas tout à fait comme les autres. C’est le Lycée Autogéré de Paris. Un lycée autogéré c’est quoi? Un espace rétrograde où l’enfant roi commande à son enseignant? Un repère de glandeurs de tous âges, les jeunes qui ne souhaitent pas aller en cours et les prof’ trop contents de ne pas avoir beaucoup d’élèves dans leur classe? Un gouffre financier pour l’éducation nationale à cause du taux de réussite bien en-dessous de la moyenne? Un repère de Gauchos anarchos syndicalistes fièrement campés sur leurs statuts de fonctionnaires ou sur leur adolescence rebelle pour promouvoir leur utopie? Une peu de tout ça, sans doute, mais pas que… Un espace sans roi, où des assemblées constituées décident ensemble de la vie de l’établissement et où chacun participe aux tâches quotidiennes: entretiens des locaux, préparation des repas, organisation des examens, des événements. La participation aux cours est libre, mais la présence fait partie de l’évaluation. Chaque élève, chaque professeur prend des responsabilités. La démocratie est vivante et directe, alors forcément on fait de la politique sans parti, sans étiquette (enfin pas dans l’établissement). En lien direct avec la notion de citoyenneté, être responsable c’est être actif dans l’organisation collective. Et pour ça, il faut du temps, il faut s’adapter, essayer, se tromper, discuter, débattre, organiser et recommencer. Et ça, forcément, ça coûte plus cher que de remplir des têtes au kilomètre sans se soucier des inégalités, de ceux qui ne rentrent pas dans le moule ou de ce que seront les élèves à la fin de leurs études. Une utopie? Peut-être pas tant que ça dans la mesure où le modèle autoritaire de l’enseignement est de plus en plus mal vécu tant par les élèves que par les professeurs. A l’heure où la ritournelle « Travaille bien à l’école pour avoir du boulot » est de plus en plus inepte, le LAP lui préfère sans doute: « Travaille dans l’école pour devenir quelqu’un de bien! ».

Notre avis
Après Fraise et Chocolat, Aurélia Aurita signe cet album reportage sur le LAP. Entièrement en Noir et Blanc, dans un style vif et spontané, sans doute croqué sur le tas. Cet album porte un regard singulier sur un lieu qui l’est tout autant. L’auteure montre clairement les difficultés, les incompréhensions, les contradictions de ce mode de fonctionnement. Le souci d’objectivité est présent mais on sent au fur et à mesure qu’Aurélia Aurita se prend au jeu de la démocratie. Elle s’attache au lieu, aux personnes, sans jamais vraiment prendre parti, pour autant son regard bienveillant met en avant les réussites de ce lycée. Ce qui ressort du livre c’est un système qui fonctionne sur la bonne volonté de chacun, un système auquel personne n’est formé et pour lequel un temps d’adaptation est nécessaire. Mais un système qui, quand il est pris au sérieux par les élèves, produit – en terme de construction personnelle et d’épanouissement – des résultats supérieurs aux établissements traditionnels.

En deux mots
Un roman d’apprentissage, Premier Volume d’une trilogie, qui a fortement questionné l’auteure sur son rapport à l’éducation. Le récit d’une expérience nouvelle, empreint d’idéalisme et de naïveté que sauront sans doute contrebalancer les deux prochains tomes.

Alain Lamourette

Lien vers la page éditeur de l’album : LAP ! Un roman d’apprentissage



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*