Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Villiers Rebelle (Roudeau) – La Boîte à Bulles – 22€

Villiers Rebelle (Roudeau) – La Boîte à Bulles – 22€

Parution : 04/2014
Villier Rebelle

Résumé
Au mois de Novembre de cette année 2007, deux jeunes sont percutés en moto par un véhicule de police. Ils ne survivront pas à leurs blessures. Les conditions troubles de cette tragédie et l’attitude des forces de police sur place déclencheront les émeutes à la Cerisaie, cité de Villiers le Bel. Pendant deux jours, les habitants du quartier et les forces de l’ordre s’affronteront dans un déchaînement de violence sans pareil. Cette violence se propageant aux villes voisines, le ministère de l’intérieur parle alors de voyoucratie. Les médias passent les images en boucles. Mais derrière les clichés, qui sont les habitants de La Cerisaie? Sont-ils violents par nature? Les bandes de jeunes font elles régner la terreur dans cette zone de non-droit? Damien Roudeau, dans le cadre des conventions de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) vivra à leur côté pendant trois ans. En totale immersion, le dessinateur s’imprègne des lieux et des habitants. L’histoire du quartier avec ses espoirs vite estompés, ses luttes, sa solidarité, sa misère et puis le déclin des politiques publiques. Par petites touches de couleurs, avec un œil tendre mais aiguisé, Roudeau prend la mesure des choses. Il rend un hommage vibrant à la Cerisaie et ses habitants qui refusent inlassablement d’être enfermés dans le cercueil bétonné de la bêtise et des préjugés.

Notre avis
Tiré d’un travail de résidence de trois ans, ce [Carnet de rencontre] à la Cerisaie compile des portraits dessinés, des photos et du texte. Avec application, Damien Roudeau replace la situation dans le contexte historique et politique qu’il met en lien direct avec des parcours d’habitants. Le découpage, par chapitre, présente les différentes étapes du travail de l’auteur dans le quartier. Il en ressort un livre particulièrement instructif, qui laisse toute la place aux habitants de Villers Le Bel en refusant d’être instrumentalisé par des responsables politiques ou associatifs. Ce parti pris éthique de Damien Roudeau démonte systématiquement les préjugés que traînent malheureusement de nombreuses banlieues. Sans se voiler la face sur la délinquance, il démontre que la majorité de cette population n’aspire qu’à une vie paisible dans des logements décents. En bonus, il met à chaque introduction de chapitre un morceau de musique directement en lien avec le propos. Du rap pour la majorité, mais du rap conscient (si cette notion a un sens), qui montre que la violence efface trop souvent la pertinence de l’analyse.

En deux mots
Portrait juste et bienveillant d’un quartier de France, comme il en existe beaucoup. Pris en étau entre la précarité et les préjugés, aussi destructeur l’un que l’autre.

Alain Lamourette

Lien vers la page éditeur de l’album : Villier Rebelle



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*