Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Montage T3 (Watanabe) – Kana – 7,45€

Montage T3 (Watanabe) – Kana – 7,45€

montage-tome-3
Parution: 12/2013

Résumé
Le 3ème tome débute par une conférence de presse tenue par le Président du parti, M. Sadawa. Nous devinons qu’il est lié d’une façon ou d’une autre à l’affaire des 300 milions de Yens. Tasei montre son côté qu’il sait se défendre, en n’hésitant pas à neutraliser par surprise la personne chargée de le surveiller devant son appartement.
De leur côté, Yamato et Muki poursuivent leur cavale. Yamato finit par arriver à la conclusion qu’il faudra qu’ils découvrent la vérité pour espérer retrouver une vie normale.
Quant à Natsumi, une des élèves de Tasei et qui a été enlevée par l’inspecteur véreux Sekiguchi à la fin du 2ème tome, est dans une situation critique. Jusqu’où est-il prêt à aller pour qu’elle lui dise où se cachent Yamato et Muki?

Notre avis
Très bon tome à la hauteur de la série. Le scénario continue à se dérouler avec une approche cinématographique, scène par scène, en basculant sur des groupes de personnages distincts qui évoluent en parallèle et ponctué de scènes en flashback. Tout se met en place, le personnage Sekiguchi est plus maléfique que jamais et nous découvrons sans surprise que Tasei n’est pas aussi inoffensif qu’il en a l’air (même si nous ne comprenons toujours pas ses réelles motivations).
La deuxième moitié du tome est consacrée à l’histoire de Yudai (le père de Yamato) en tant qu’adolescent. Le rythme y est plus lent et moins oppressant, aux exceptions de scènes de combat. Le tout reste intéressant et permet d’approfondir l’historique du personnage, et nous mettre sur la piste des raisons qui l’ont poussé à commettre ce vol quasi légendaire.

Côté dessin, qualité toujours au rendez-vous Le trait reste précis dans un esprit très Seinen. L’utilisation fréquente de scènes très visuelles avec texte minimaliste et l’appel aux techniques d’aplats et encrages pour bien faire ressortir les personnages donne un surprenant équilibre: le scénario reste bien fourni, sans sombrer dans des dialogues interminables qu’on peut avoir dans certains mangas polar.

En deux mots
Un très bon tome, qui confirme sa place de série Seinen phare parmi la collection Big Kana.

Julien Jaccone

Lien vers la page de l’éditeur : Montage Tome 3
Lire la chronique du tome précédent


8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*