Accueil » Univers Comics » Interviews Comics » Rencontre avec Fanny Monstier, community manager du projet Graffcomics

Rencontre avec Fanny Monstier, community manager du projet Graffcomics

logo-GraffComics

Le financement participatif permet vraiment à des projets changeant de l’ordinaire de se faire connaître, et, si les contributions le permettent, de voir le jour. Parmi toutes ces initiatives, on retrouve Graffcomics, se présentant comme le premier éditeur de comics gratuits et ayant pour ambition de publier quatre séries de comics, distribuées gratuitement chaque semaine.
Fanny Monstier, community manager du projet, a accepté de répondre à nos questions.

Bulle d’Encre : Bonjour Fanny. Vous vous occupez de la communication autour du projet Graffcomics. Quel est donc ce principe ?

00b - Affiche GraffComics
Fanny Monstier : Graffcomics c’est un éditeur de bande dessinée proposant quatre séries inédites gratuitement aux lecteurs grâce à la vente d’espaces publicitaires. Ces séries seront distribuées gratuitement aux étudiants à la sortie des établissements scolaires d’île-de-France. Chaque série sera distribuée l’une après l’autre une fois par semaine, soit quatre séries par mois.

BDE : Le pari est risqué : quatre séries, une distribution chaque semaine. Une fois le financement de 8000€ atteint, vous comptez sur la vente d’espaces publicitaires pour pouvoir pérenniser le projet. N’est-ce pas trop ambitieux ?

FM : Le modèle de la presse quotidienne gratuite a largement fait ses preuves avec 20 minutes, Metronews etc. Nous avons simplement croisé ce modèle avec celui de la parution de comics Américains ! Vu leur succès, je ne pense pas que nous soyons si ambitieux que ça !

BDE : Dans un premier temps, vous envisagez une distribution dans différents établissements scolaires franciliens et libraires parisiennes. Et ensuite ?

FM : Notre but est évidemment d’être lus par le plus de monde possible ! La distribution est envisagée en île-de-France car les dirigeants de l’entreprise y vivent et y ont donc leurs contacts. Mais nous avons déjà des possibilités de distribution dans des librairies de plusieurs grandes villes de France, nous aimerions dans le futur distribuer dans des établissements de villes étudiantes de France, mais aussi de Belgique et de Suisse pourquoi pas !

32 - Graffcomics---Visuels---03color
BDE : Vous pouvez nous en dire plus sur ces quatre séries qui ouvrent le bal ainsi que sur ses auteurs ?

FM : La première série est Next Gen, voici le synopsis : « La blogueuse Dinah O’Hara est en danger ! Depuis l’apparition d’une équipe de super-héros, elle suivait leurs exploits dans tout Chicago et les faisaient connaître au reste du monde. Mais elle en a trop vu ! Et si ces nouveaux héros n’étaient pas si super ? »
La seconde série est Le Prince de Thémis : « Une légende dit qu’un prince aux pouvoirs fantastiques apparaîtra sur Thémis pour unifier ses cinq civilisations. Il paraît que c’est moi, John Donovan, terrien récemment débarqué sur la planète Thémis sans savoir comment je suis arrivé là. Je ne sais pas si c’est vrai, en tous cas on dirait bien que je suis devenu un genre de superman, et que je vais devoir mettre tout le monde d’accord. Ce serait plus simple si je n’avais pas une sacrée gueule de bois… »
Ensuite dans l’ordre de publication vient Les nouveaux Argonautes : « La Corée du Sud envoie une navette spatiale sur la seconde lune afin de percer ses mystères. Jason ARGOS, génie âgé d’à peine quinze ans a créé son moteur, appelé la toison d’or, gagnant ainsi sa place dans la mission. Mais lorsque l’équipe se crashe sur la lune, cette formidable source d’énergie est perdue. Jason et son équipe retrouveront t-il le moyen de rentrer chez eux ? Pourront-ils survivre aux monstres qui peuplent la lune ? Et pourquoi est-ce qu’on a jamais de batterie lorsqu’on doit faire un appel de détresse ? »
bliss-cover-versusEt enfin Bliss : « Le jour de la lune, une boule d’énergie est apparue dans la tête d’Alexis Bliss. Son professeur d’exo-archéologie, c’est-à-dire l’étude des vestiges extra-terrestres, partira avec elle à la recherche des secrets de sa nouvelle puissance. Ce n’est qu’au bout du monde, dans une pyramide que personne n’a pu ouvrir jusqu’alors, qu’ils pourront découvrir la vérité sur Bliss… »
Toutes ces séries se déroulent dans le même univers partagé, même si l’on peut lire les histoires séparément. Leur point commun ? Un jour, une seconde lune apparaît dans le ciel. Toute la race humaine en est affectée, mais d’autres planètes subissent aussi ses effets.

Les scénaristes sont des romanciers canadiens qui travaillent pour la première fois pour le média de la bande dessinée. Stefan Canell , l’auteur de La Tour du Démon , livre les scénarios Next Gen et Le prince de Thémis, Richard Duchateau, créateur du célèbre détective de Coltrane et sa fille Alexis écrivent Les Nouveaux Argonautes et Bliss, Graffcomics se chargeant de traduire et storyboarder les scénarios et dialogues.

Vincent Fourneuf (Pif et Hercule, Razoredge) dessine deux séries Next Gen et Bliss, et Guile Sharp, auteur bien connu des amateurs de comics, dessine le Prince De Thémis. Les Nouveaux Argonautes cherchent encore leur dessinateur, des contacts sont en cours.

Franck Fourneuf réalise les couvertures de toutes les séries et le premier épisode du Prince De Thémis, Loïc Rémy et Christine Deschamps colorisent respectivement de Next Gen et Bliss.

Le tout est maquetté et lettré par les studios Myrtille, Christophe Sémal et Laurence Hingray.

Les séries sont faites pour plaire à un plus public le plus large possible, le style comics est le plus adapté à des sorties mensuelles, mais à part Next Gen, aucune n’est réellement à thème super héros, chacune a un code qui lui propre, elles ont été créées pour surprendre le public, avide de découvrir de nouveaux univers !

GRAFFCOMICS-Premium---Page-08
BDE : Ce principe demande quand même pas mal de travail pour les auteurs qui doivent assurer le rythme. Ne craignez-vous pas qu’ils puissent lâcher l’aventure en cours de route ?

FM : Le rythme de parution permet aux auteurs de rendre leur travail à temps, de plus l’écriture des séries est déjà faite, les auteurs ont fini leur premier épisodes et sont impatients de dessiner la suite, le fait que tout soit écrit à l’ avance permet de travailler plus sereinement .
Bien entendu les auteurs peuvent partir à tout moment mais ce sont aussi des personnes responsables, ils connaissent leur travail et savent dans quoi ils mettent les pieds au moment de s’engager !

BDE : Comptez-vous vous limiter à ces quatre séries ou si, avec un projet économiquement viable, et on vous le souhaite, d’autres séries et d’autres auteurs pourront rejoindre l’aventure ?

FM : Il est difficile de répondre un « non » catégorique à ce genre de question, pour l’instant sortir quatre séries est idéal car cela nous permet de maîtriser les coûts ainsi que les délais, bien entendu nous serions contents si il y avait une forte demande pour plus de séries, ce ne sont pas les idées de nos auteurs qui manquent, néanmoins il faut dans un premier temps se concentrer sur notre campagne Ulule et sur la sortie des premiers numéros.
La deuxième phase serait de pouvoir distribuer dans toute la France, ainsi que dans les DOM-TOM, la Belgique et la Suisse. Plus vite nous seront à même de développer cette partie, plus tôt nous pourrons sortir les nouvelles idées que nous avons en tête !

visu

BDE : Pour conclure, il ne vous reste plus qu’à convaincre nos lecteurs de participer à ce projet… A vous la parole !

FM : Pour convaincre vos lecteurs de participer au projet, je dirais que contribuer à notre campagne Ulule, c’est recevoir pendant au moins deux ans des bande dessinées de qualité en ne participant qu’aux frais d’envoi, mais c’est aussi participer à l’innovation dans le secteur des bandes dessinées. Trouver des nouveaux moyens pour rendre ce média accessible au grand public, faire partager notre passion c’est aussi ça qui nous importe, et je pense qui vous importe aussi…

Interview réalisée par Anthony Roux le 12 décembre 2014

© Graffcomics
Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.
Cliquez sur les images pour les agrandir.

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*