Accueil » Autour de la BD » Anime » Shirogane no Ishi Argevollen (Studio : Xebec)

Shirogane no Ishi Argevollen (Studio : Xebec)

a32e9051ae6e45b5d9a24df9772d564e1403822513_fullDébut de diffusion : 03/07/2014 – 24 épisodes, dernier épisode diffusé le 18/12/2014
Disponible sur : crunchyroll-logo

Résumé

Deux pays sont en guerre depuis très longtemps : Arandas et Ingermia. Tokimune jeune soldat appartenant à la 8e unité indépendante d’Arandis, va sauver lors de sa première mission une jeune Ingénieur, prénommée  Jamie. Il est loin de se douter que cette rencontre va basculer sa vie et peut-être la guerre ! La jeune demoiselle ne va pas avoir d’autre choix que d’activer un nouveau meccha de combat révolutionnaire : l’Argevollen, qui va devenir la machine attitrée de Tokimune.

Notre avis

Voilà une série de meccha plaisante. L’animation reste de qualité, même si le recours à des plans réalisés en images de synthèse est parfois trop visible.

L’aspect militaire n’est ici pas assez exploité (où les positionnements stratégiques auraient pu être mieux mis en scène) et le tout manque parfois de lecture… (on a du mal à voir où les héros veulent en venir). Au niveau des décors, cela reste assez monotone et auraient pu être plus diversifiés.

algevollen

Pour autant, Shirogane no Ishi Argevollen a quelques qualités qui le rendent plaisant à suivre : certains rebondissements bien menés comme le passé de la sœur de Tokimune ou du Commandant Ukyō Samonji, et leur aspirations inattendues, ou le character design soigné de l’Argevollen. Les mises en scènes des combats restent plutôt dynamiques et ne sont pas interminables, ce qui laisse une impression de déroulement agréable.

Malgré tout, si l’on compare à Aldnoah Zero, autre série de meccha disponible en SVOD chez Crunchyroll, Shirogane no Ishi Argevollen pourra sembler un peu fade en comparaison.

Lien vers la fiche de la série sur : crunchyroll-logo

Pour regarder la bande annonce :

En deux mots

Une série de meccha correcte, pour patienter en attendant les simulcasts du printemps.

Julien Jaccone

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*