Accueil » Autour de la BD » Anime » Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu (Studio: White Fox)

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu (Studio: White Fox)

Re-Zero_kara_Hajimeru_Isekai_Seikatsu_light_novel_volume_1_cover Début de diffusion : 04/04/2016

12 épisodes diffusés au moment de la rédaction de la chronique

Edit suite à parution du 15e épisode

Disponible sur  crunchyroll-logo   



Résumé

Natsuki Subaru est un jeune lycéen qui se retrouve transporté dans un monde parallèle d’Heroic Fantasy. A son arrivée, il est attaqué par une bande de brigands mais une jeune demie-elfe prénommée Emilia le sauve. Subaru décide de la remercier en l’aidant à son tour. Il ne va pas tarder à se rendre compte qu’il n’a aucune compétence particulière hormis sa volonté et sa persévérance… mais il a un pouvoir étrange : dès qu’il meurt, il revient en arrière à différents points de « sauvegarde » au fur et à mesure de son périple. La vie d’Emilia étant à son tour menacée, il décide donc d’utiliser ce nouveau pouvoir pour modifier leur destin et la sauver d’une mort certaine.

Notre avis

Cette série n’est pas sans rappeler l’excellente série Erased, par son concept de retour en arrière dans le temps avec un certain nombre de boucles ou All you need is kill (adaptation ciné : Edge of Tomorrow). Nous sommes ici plutôt avec un principe de « restart » à chaque mort tant qu’un palier dans l’aventure n’est pas atteint. On peut donc se poser la question si l’univers où Subaru a atterri ne serait pas en réalité un monde virtuel vidéo-ludique (comme il y a eu déjà plusieurs variantes sur la thème dont l’une des plus fameuses est bien sûr Sword Art Online). Rien à ce stade ne le confirme ou ne l’infirme et il n’y a pas à douter qu’il s’agit d’un point clé pour la compréhension et qui ne sera dévoilé que tardivement. Pour le reste, le scénario est plutôt bien construit, avec ses multiples boucles et il est amusant de voir les différences de comportement des différents protagonistes suivant ce que Subaru améliore/change. D’un point de vue graphique, White Fox a encore fait du bon travail, avec un character design fidèle à l’oeuvre originale et un travail d’animation bien réalisé. Les personnages sont suffisamment attachants et charismatiques pour qu’on se laisse entraîner (en particulier Rem/Ram/Emilia et Subaru). A voir sur la longueur si le principe de « restart » ne sera pas trop lassant à force, même s’il est vrai qu’il est moins utilisé au fil des épisodes (avec des boucles donc plus longues mais moins nombreuses). Seul bémol peut être, ce monde heroic fantasy est peut-être un peu trop lisse et conventionnel avec des comportements stéréotypés. Pour autant, au milieu de cette première saison, un regain d’intérêt est relancé autour de la quête de sélection de la nouvelle Reine de l’Empire où l’on devine un background à venir plus riche.

EDIT: les épisodes 13, 14 et 15 montent en crescendo pour un magnifique final qui clôture l’arc avec brio. Subaru sombre dans le désespoir et la situation semble sans issue. A ne pas douter, le prochain arc s’annonce plein de promesses. La série mérite d’autant plus la mention coup de coeur pour l’ensemble des 15 épisodes 🙂

Lien vers la fiche de la série sur : crunchyroll-logo

En deux mots

Une très sympathique série d’Heroic Fantasy, particulièrement originale par ses boucles temporelles. A suivre !

Julien Jaccone

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*