Accueil » Autour de la BD » Expos-Salons » Quai des bulles 2016 – 36e édition

Quai des bulles 2016 – 36e édition

qdb

affiche-quai-des-bulles-2016Tout amateur de BD aimera à un moment donné se rendre en festival. Et l’un des festivals les plus connus et reconnus est : Quai des Bulles à Saint-Malo.
Cette année encore, nous sommes allés y faire un tour.
Cette année encore, nous avons déambulé entre les stands.
Cette année encore, nous avons pris un bain de foule.
Cette année encore, nous avons rencontré bon nombre d’auteurs.
Cette année encore, nous avons été admirer les expositions dédiées à certains auteurs.

Bref, petit retour sur cette trente-sixième (36!) édition de Quai des Bulles.

Comme chaque année, les stands ont débordé d’albums, de nouveautés, de surprises, de petits et gros éditeurs, des perles inédites et des ventes records. Et bien sûr, des auteurs. Plein ! Partout ! En dédicace, en balade, en interview, au bar ou sur la plage, ils étaient bien présents. Des centaines, plus de 600… Si avec autant d’auteurs vous n’avez pas réussi à trouver votre bonheur, on ne peut plus rien faire pour vous ! Entre BD franco-belge, mangas, comics ou albums plus indépendants, il y en avait pour tous les goûts…
À noter que chaque année, la place accordée aux albums jeunesse prend de l’envergure. Et c’est tant mieux ! Mine de rien, les lecteurs BD sont de plus en plus adultes (j’ai pas tout à fait dit « plus âgé »), et bon nombre ont des enfants… Et il paraît qu’on craque plus facilement pour nos enfants que pour nous (enfin… il paraît).
Par moment, il était bien difficile de se balader dans les allées tellement le monde était présent. Et comme toujours, les files d’attente pour les dédicaces se sont allongées parfois de manière démesurée.
Il faut dire que plus de 40,000 visiteurs se sont rendus sur place…

foule-quai-des-bulles-2016foule2-quai-des-bulles-2016

Pour celles et ceux qui préféraient vivre le festival autrement, il y avait beaucoup d’autres choses à découvrir. N’oublions pas les cafés-débats, les courts métrages, les rencontres dans la ville et bien sûr les expositions. Ah, ces expos sont d’ailleurs un moment très attendu par une partie des festivaliers. Et cette année, nous avons eu droit à de jolies surprises.

L’expo Billy Brouillard

Voilà quand même de (très) nombreuses années que je traîne mes savates à Quai des Bulles, j’ai très rarement loupé une édition et je dois vous l’avouer, l’exposition dédiée à l’univers de Billy Brouillard était une franche réussite.
La salle était plongée dans la pénombre, à l’entrée on nous prêtait une lampe de poche pour pouvoir éclairer nos pas et les scènes présentées devant nous au fur et à mesure. Toiles d’araignées, feuilles mortes, branches, mais aussi bureau, chambre et autres pièces aussi inquiétantes que réussies se découvraient au fil de nos pas. Sur les murs, des planches bien sûr que l’on devait éclairer pour admirer la finesse du trait. Bruits d’ambiance aussi…
Bref une franche réussite et je n’ai jamais, de mémoire, vécu une expérience aussi intense en visitant une expo.

J’ai fait une petite vidéo visible sur notre page facebook (la qualité est assez moyenne mais ça vous donnera une petite idée du lieu!)

billy_brouillard1-quai-des-bulles-2016billy_brouillard2-quai-des-bulles-2016

billy_brouillard3-quai-des-bulles-2016billy_brouillard4-quai-des-bulles-2016

billy_brouillard5-quai-des-bulles-2016billy_brouillard6-quai-des-bulles-2016

Après cette découverte, difficile de retrouver cette même émotion en allant visiter les autres lieux où étaient exposés de magnifiques dessins.
Mention A+ quand même pour l’expo dédié à Mickey vu par… où les planches des différents auteurs se mêlaient à de bien beaux objets de collection.
Il y avait aussi de mis à l’honneur : Luciano Bottaro, De Capes et de Crocs, la fille maudite du capitaine Pirate, nuit noire sur Brest et Entre terre et mer.
Bref, des univers multiples qui ne pouvaient que contenter tout amateur.

expo_bateau-quai-des-bulles-2016expo_bureau-quai-des-bulles-2016

expo_mickey1-quai-des-bulles-2016expo_mickey2-quai-des-bulles-2016

expo_mickey3-quai-des-bulles-2016expo_mickey4-quai-des-bulles-2016

Les prix

Attendus avec une certaine impatience, les prix ont été décernés samedi 29 octobre par Marion Montaigne et Olivier Jouvray aux auteurs suivants :

grand prix de l’affiche : Michel Plessix
prix coup de cœur : La légèreté (Catherine Meurisse)
prix des lecteurs Ouest-France : l’été diabolique (Alexandre Clérisse, Thierry Smolderen)
prix révélation ADAGP/Quai des Bulles : Néjib
prix jeunes talents : Vanessa Robidou

A l’année prochaine donc.
Le rendez-vous est déjà pris pour la 37e édition : les 27, 28 et 29 octobre 2017

Plus d’infos sur le site de Quai des Bulles

Anna Sam
Crédits photos : Anna Sam
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Tags : , ,

Un Commentaire

  1. joel
    Posté 21 novembre 2016 at 22 h 23 min | Permalink

    Sympa le site 🙂
    Moi aussi je pratique QDB, cela fait plaisir !!

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*