Accueil » Univers BD Européenne » Interview BD européenne » Rencontre avec Tarek et Vincent Pompetti pour la guerre des Gaules

Rencontre avec Tarek et Vincent Pompetti pour la guerre des Gaules

la-guerre-des-gaules-integrale

De Bello Gallico, de 58 à 51 av. J.-C., est le récit détaillé de  la guerre de conquête entreprise par le général romain Jules César et la résistance que lui opposent les tribus gauloises. La victoire romaine est assurée en 52 av. J.-C. par la bataille et le siège d’Alésia, et la célèbre défaite d’un certain Vercingétorix. Cette guerre tumultueuse prendra véritablement fin un an plus tard… C’est la colonne vertébrale de cette intégrale, une espionne éduenne au service des Romains, un druide fanatique qui prêche la guerre à outrance contre l’envahisseur, un chef Arverne combattant sous les ordres de Vercingétorix et un général romain proche du parti sénatorial qui obéit à César, mais ne partage pas ses desseins… L’accent est mis sur la relation particulière entre  César et Vercingétorix, amis et alliés dans un premier temps pour finir par devenir des rivaux acharnés. Fiction et réalité, histoire et propagande, trahison et acte de bravoure plongent le lecteur dans l’intimité du fondement de mythes et de symboles bien présents encore aujourd’hui.
Rencontre avec les auteurs.

Bulle d’Encre : Suavelos Tarek et Vincent, comment vous est venue l’idée de ce diptyque et l’envie de collaborer à sa réalisation ?

Tarek (Scénario) : J’ai une très grande passion pour l’histoire antique depuis ma plus jeune enfance. J’ai eu la chance de visiter Carthage à l’âge de 6 ans puis Rome à 14 ans et mon envie de raconter des histoires sur cette période vient sûrement de là. Pour être encore plus précis, je suis un grand lecteur d’auteurs romains, alexandrins ou encore grecs comme Platon, Sénèque, Aristote, Homère, etc… Je travaille avec Vincent depuis 2004 et, à la suite de Sir Arthur Benton (cycle II), nous avons d’un commun accord choisi d’adapter le livre de César qui raconte la conquête de la Celtique (Gaule). La période marquant la fin de la République et le début de l’Empire nous plait à tous les deux et nous pensons que ce moment de l’histoire du monde a marqué une bascule pour notre devenir : partir sur cette aventure éditoriale nous semblait être une bonne idée pour assouvir notre passion et proposer au public un regard nouveau et loin des clichés véhiculés par le « roman national » qui, selon moi, n’a plus lieu d’être dans la France d’aujourd’hui. Nous devrions changer de discours pour retirer la part de propagande qui divise les gens.

Vincent Pompetti (Dessin) : Lorsque nous nous sommes rencontrés, nous avons rapidement découvert que nous avions des passions communes, comme l’Antiquité, et en particulier la fin de la république romaine, et Jules César. La Guerre des Gaules comme événement historique charnière s’est rapidement imposé comme projet.

GDG Inter 2

BDE : Vous vous êtes appuyés sur des documents historiques et des recherches archéologiques, quels ont été vos rapports avec ces spécialistes ?

Tarek : Avant de commencer la série, nous n’avons pas eu de contacts avec des spécialistes de ce sujet. Pour ma part, en tant qu’ancien étudiant d’histoire à Paris I (Panthéon-Sorbonne), j’ai retenu les leçons de mes anciens professeurs chez qui j’ai beaucoup appris : c’étaient de grands historiens respectés par la communauté scientifique. Ce n’est qu’après la parution du premier volume que nous avons rencontré des amateurs de reconstitution historique, des chercheurs au CNRS et des professeurs (nouvelle génération) avec qui nous avons échangé des points de vue et des informations pour améliorer notre second volume déjà bien entamé. Vincent a utilisé toutes les publications qui montraient l’armement, l’habitat et la vie en Celtique durant la période de la Tène. Il a amassé une solide documentation iconographique avant de dessiner l’histoire. Notre dossier dans l’édition intégrale donnera aux lecteurs une idée de notre travail de recherche et des collaborations engagées depuis avec d’autres passionnés.

Vincent Pompetti : Au début nous avons perfectionné notre passion, Tarek est historien de formation donc il avait déjà son angle d’attaque, moi d’abord en m’inspirant des recherches plus récentes, surtout sur les gaulois, afin d’apporter un contrepoids réaliste au point de vue de César. Les troupes de reconstitutions qui sillonnent la France ont été un bel apport, nous en avons rencontrés plusieurs après la parution du premier tome, et avons sympathisé avec certains archéologues, reconstituteurs ou historiens, qui d’eux-même se sont proposés de nous aider si besoin. La parution de l’intégrale a permis de concrétiser cet aspect, avec un long dossier historique.

BDE : Vincent, tu es passé allègrement du Malouin à De Bello Gallico tout en travaillant sur de l’Heroic Fantasy, pourquoi ? 

Vincent  Pompetti : Mon univers de prédilection est tout ce qui touche à la science-fiction ou la fantasy, et c’est depuis mes débuts en BD que je me consacre à créer des univers. Mais j’ai d’autres amours comme l’Antiquité, le Moyen-Âge, un intérêt graphique pour tout ce qu’il y a à la fois d’épique, secret et romantique, c’est sans doute le fil conducteur.
Il y a un lien, et même un retour d’expérience, à reconstituer les romains et les gaulois du 1er siècle avant J-C, les pirates du 18e , et imaginer une civilisation avec ses coutumes, mœurs, architecture,s technologies… J’aime construire.
Je peux aussi m’impliquer si le sujet m’intéresse de près, comme la guerre froide dans le second cycle de « Sir Artur Benton » .

BDE : Tarek, tu as découvert l’univers sanguinaire de la guerre des Gaules dans le texte (en latin) ? 

Tarek: Non, je trouve même que César a été moins sanguinaire que d’autres consuls ou d’autres rois de cette période. Ce n’est pas non plus un pacifiste ou un « humaniste » mais il sait pardonner pour consolider des alliances ou éviter d’avoir de nouveaux ennemis. En revanche, il lui arrive d’exterminer des populations pour marquer les esprits ou par simple vengeance : c’est un dirigeant de son temps mais qui avait déjà intégré l’idée d’assimiler les vaincus pour pouvoir diriger un vaste territoire loin de Rome. Cette guerre avait pour but de l’enrichir pour prendre le pouvoir à Rome : son dessein a toujours été la victoire sur ses ennemis du Sénat. D’ailleurs la guerre des Gaules s’adresse aux sénateurs et au peuple de Rome ! Pour ce qui est du texte en latin, j’ai traduit au collège des passages, mais c’est un vieux souvenir…

GDG Inter 1
BDE : Comment travaillent deux artistes dans une étroite collaboration de création ?

Tarek  : Nous sommes complémentaires et nous avons des identités très fortes. Le travail de Vincent me rend meilleur et je pense que le mien lui apporte la même chose. J’écris le scénario et lui dessine l’histoire après avoir découpé mon texte en cases. Je suis persuadé que notre collaboration ne fait que s’épanouir à mesure que nous travaillons ensemble sur des projets annexes comme la peinture, les performances en live painting… Notre réussite tient en deux mots : Respect et confiance.

Vincent Pompetti : Nous habitons la même ville, et cela facilite grandement les choses. Nous discutons régulièrement, échangeons les impressions, certains détails peuvent naître ou être rectifié comme cela. Il y a aussi un important échange de documentation, chacun de son côté.

GDG Inter 4

BDE : Avez vous d’autres projets en commun ? Et puisque votre œuvre semble faire référence désormais dans le domaine, dans la même veine ?

Tarek  : Oui, nous allons attaquer une bande dessinée sur Hannibal (le vrai, celui de Carthage) et d’autres livres sont en discussion…

Vincent Pompetti : Oui, le prochain projet commun devrait être « Hannibal », l’histoire du grand stratège, avec la même approche que la guerre des Gaules.


BDE : Tarek, que penses tu de Vincent en deux lignes ?

Tarek: Vincent est un dessinateur talentueux, un illustrateur qui réussit à retranscrire les vibrations qui nous entourent et capter la lumière mais c’est aussi un auteur de BD qui sait parfaitement raconter une histoire. Un ami et collaborateur sur qui je peux compter dans ce monde où la trahison, la mesquinerie et la jalousie sont hélas souvent présentes. Un homme d’honneur !

BDE : Vincent, même question :

Vincent Pompetti : Tarek est quelqu’un à la fois de posé et bouillonnant. C’est une locomotive qui concrétise ses projets avec rigueur et enthousiasme, toujours prêt à créer des événements et à les partager, un grand communicateur.

 

BDE : Vos projets personnels, individuels ?

Tarek  : Je suis en train d’écrire la suite de Blateman et Bobine : Vhenin avance dessus avec passion et talent. Je termine mon travail de recherche pour attaquer l’écriture d’Hannibal d’ici un ou deux mois… En outre, je vais exposer mes peintures, volumes et dessins lors de quatre expositions à venir : en février, à la Kunsthaus an der Alster à Hambourg ; en mars, à la galerie Philippe Gelot à Paris et à l’Atelier 17 à Moulins puis en avril à la galerie Superposition à Lyon… La peinture occupe une grande partie de mon temps tout comme les projets d’écriture audiovisuel qui risquent d’aboutir fin 2017. Un calendrier chargé, en somme.

Vincent Pompetti : Je travaille à une nouvelle histoire de Fantasy, « Constellation », et qui fait suite aux « Anciens Astronautes ». Mon approche est de réaliser des épisodes indépendants et complémentaire de cet univers, avec une thématique à chaque histoire. Celui-ci sera plus science-fictionnel et espionnage. Je développe aussi des projets plus illustratifs, notamment sur ma région en Italie, les Abruzzes, à laquelle des expositions sont consacrées, et bientôt, une thématique moyen-âge devrait apparaître.

GDG Inter 3

Gratias tibi valdei, On a hâte de découvrir les aventures du mercenaire Carthaginois.

 

Interview réalisée par Jean-Claude Attali le 1er Fevrier 2017
© Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leurs accords.
Cliquez sur les images pour les agrandir.

Lien vers la page de Tartamudo Editions.

 


8.1 Bouton Commandez 100-30

 

 

LigureTumultefamilleEponinegaulois1DédicaceDedicace 2IRLIRL 2

 

Pour Aller Plus Loin …

 • Tarek : www.tarek-bd.fr
• Vincent Pompetti : https://pompetti.wordpress.com/
• La guerre des Gaules : http://guerredesgaules-bd.blogspot.fr/
• Blateman et Bobine : https://blatemanetbobine.wordpress.com/

Tags : , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*