Accueil » Autour de la BD » Le silence des poupées (Sam, Cauvin) – Acrodacrolivres – 19,90€

Le silence des poupées (Sam, Cauvin) – Acrodacrolivres – 19,90€


Parution : 03/2017

Résumé
Afin d’échapper à l’huissier à ses trousses, Richard un sculpteur déchu accepte la proposition de Jeoffroi, emménage dans son domaine et commence à apprendre l’art de la taxidermie.
L’homme fortuné n’en est pas à sa première bonne action du genre puisqu’il vient également en aide à Antoine, ancien journaliste qui a sombré dans l’alcoolisme à la mort de sa femme : il lui rachète les dépouilles que lui apporte le chasseur.
Mais qu’est ce qui se cache vraiment derrière les hauts murs du manoir de Mordelles et l’accord passé entre Jeoffroi et Richard ?

Notre avis
Raoul Cauvin, scénariste prolifique, dont nous ne ferons pas l’affront de reprendre entièrement ici la bibliographie (Les tuniques bleues, Cédric), a sans doute puisé l’idée de base de ce roman du côté de ses inspirations pour la série Pierre Tombal.
Une trame de quelques lignes qu’il offre à Anna Sam, auteure best-seller (les tribulations d’une caissière) qui a su la développer avec brio dans Le silence des poupées. La chroniqueuse bretonne démontre ici qu’elle n’excelle pas que dans l’humour, même si cette histoire n’en est pas dénuée et qu’elle soit plutôt du genre à faire hérisser le poil de terreur.
Le roman se construit autour de trois arcs distincts qui évidemment vont se rejoindre, un peu à la manière de ceux de Bernard Werber (Les thanatonautes), mais avec des références plus classiques.
L’œuvre est beaucoup plus proche de l’ambiance angoissante d’un Edgar Allan Poe, voire de celle d’une nouvelle de Stephen King, que du script d’un épisode de « Chucky » ou « Puppet Master » (La couverture est de ce point de vue trompeuse).
Les parties décrivant les rites de la taxidermie sont nombreuses et réveillent notre fascination morbide et ancestrale pour la mort, qui est forcément, ici, un sujet de réflexion.
Anna Sam sort de sa zone de confort, et c’est un véritable succès ! On lui pardonnerait presque de devoir attendre la suite annoncée de ce premier opus.

En deux mots
Un thriller original et qui vaut vraiment le détour !

Ludovic Grignion


8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*