Chromatopsie (Zuttion) – Éditions Lapin – 24€ – Bulle d'Encre - L'actu BD en un clic !

Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Chromatopsie (Zuttion) – Éditions Lapin – 24€

Chromatopsie (Zuttion) – Éditions Lapin – 24€


Parution : 06/2018

Résumé
Des corps en transition, qui se libèrent de ce et ceux qui les oppressent. Chaque personnage est en quête d’un renouveau, d’une identité, d’amour… Ils s’affirment, parfois ils s’enferment, consciemment ou non, pour s’accepter et vivre libres. Ils muent, au sens propre comme au figuré. Ils s’observent et s’analysent sous toutes les coutures, s’imposent et se dissèquent pour se comprendre et comprendre leur monde tout au long de 11 histoires de… corps. Des transitions qui libèrent, qui affirment leur vécu, s’aimant où se détestant pour se découvrir finalement dans une quête subtile vers un bonheur incertain.

Notre avis
Physiologiquement parlant, la chromatopsie est la vision des couleurs. Mais ce terme s’applique également pour des personnes présentant un trouble de la vision, dans lequel ils ont l’impression de voir en couleur des objets incolores, ou de percevoir des couleurs différentes c’est en fait une dyschromatopsie… voila pour la science. Pour suivre l’auteur, Quentin Zuitton, alias Mr Q, vous n’aurez que l’embarras du choix, blog, page Facebook, compte Twitter ; le trublion sévissait depuis longtemps sur la toile avec un certain talent et avait déjà été à l’origine d’une de BD sur le thème du SIDA,  » Sous le Lit« . L’artiste a gagné en qualité depuis mais a conservé ses thèmes de prédilections. La couleur, arc en ciel, de la couverture de cet album ne vous y trompera pas. Un recueil comme un plaidoyer, un manifeste engagé pour un droit à la différence finalement pas si évident. Un jeu de couleur savamment orchestré avec style qui a évolué vers une épuration rétro de personnages actuels semblant surgir des dessins des caricaturistes des années 60. les propos sont violents parfois, la manière d’aborder la sexualité, les sexualités, sans concession. Une brutalité qui fait écho à une société qui se recroqueville sur elle-même, uniformisant les individus, les absorbant dans une normalité inexistante. L’auteur explique ainsi son travail : « Ces saynètes m’ont permis d’explorer les questionnements de personnes toutes très éloignées, mais qui se rejoignent au travers de leurs corps et de leurs sentiments. L’idée était de manifester, corporellement, des sentiments qu’il n’est pas vraiment possible d’expliquer. En dessin c’est pratique, car on peut tout faire, et tout déformer ».
Les Éditions Lapin ne s’y sont pas trompé en signant l’homme aux 33 000 Followers. La maison d’édition qui se targue d’avoir pour qualités « humour absurde et livres bizarres » donne ici plus que la parole, mais bien corps à des souffrances, des bonheurs et des réalités dans un monde que nous ne connaissons finalement que dans ses excès. Une approche exclusive qui promet de faire du bruit… À noter la préface de Martin Dust. Sociologique cette Bd ? Ce qui est certain, c’est que Quentin Zuttion a le talent d’un peintre contemporain, certaines planches sont exceptionnelles. Notez enfin que Les OUT d’or, la cérémonie de remise de prix de la visibilité LGBTI (lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexes) a sélectionné Chromatopsie dans la catégorie « Dessin engagé » pour 2018.

En deux mots
240 Pages pour une immersion conceptuelle dans les émotions et les corps à travers la force évocatrice des couleurs et dans les méandres mémoriels d’un auteur engagé qui n’a pas peur de déranger. A réserver à un public averti.

Jean-Claude Attali

Lien vers la page Les Éditions Lapin de « Chromatopsie »

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*