Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Pineto, Dolce vita – (Vincent Pompetti) – Tartamudo – 26 €

Pineto, Dolce vita – (Vincent Pompetti) – Tartamudo – 26 €

Parution : 08/2018

Résumé
Originaire de Pineto en Italie, en passant par la Belgique, l’illustrateur et auteur de bande dessinée Vincent Pompetti nous fait partager dans cet ouvrage sa passion pour ce village, source d’inspiration infinie. Aux détours des planches, on découvre l’histoire de cette localité italienne au bord de la mer, ses personnages emblématiques et une vie que l’on croyait presque révolue. Réalité ou Illusion ?

Notre avis
Pineto Dolce Vita est une invitation élégante à une balade romantique pour retrouver le paradis perdu de  l’illustrateur Vincent Pompetti. La ballade – avec un ou deux L – désigne, au sens ancien, un poème médiéval à forme fixe composé de trois couplets et d’une demi-strophe appelée envoi, chacune étant terminée par un vers refrain, qui rappelle la forme chantée des origines… Mais laissons là la technique pour reparler de cette déclaration d’amour digne d’un Oscar Wilde et de son De Profundis. Ici, l’homme déclare sa flamme à la ville de son cœur, de la naissance de son âme quelque part. Il nous entraine dans les beautés à peine cachées de cette petite ville restée comme figée dans un temps béni, celui de la Dolce Vita. Au gré de ses aquarelles, il réinvente la ville, recompose le passé dans une multitude de détails sibyllins mais lumineux. Le petit village de la côte Adriatique échappe au temps, se restitue dans une époque que l’on croyait révolue. La promenade Fellinienne se prolonge, des rues tranquilles flanquées de villas splendides, des maisons colorées, un impressionnant palais, une tour ancestrale guettant la mer devenue le symbole de cette région. Les pinèdes de Pineto nous attirent, nous envoutent et nous transportent à tel point que l’on viendrait a se demander si ce village existe vraiment. L’histoire d’une vie, l’histoire d’un village et de son cortège de passions humaines que Stendhal aimait tant… Pineto qui traverse les modes, les époques, avec nonchalance et beauté, est une fenêtre ouverte sur les paysages enchanteurs des Abruzzes. Le dessin est maîtrisé, les couleurs lumineuses, la réalité augmentée, presque ressuscitée, dans ces planches aux commentaires éclairants sur la réalité et l’histoire de la ville. Reste à savoir si cette ville existe ailleurs que dans l’imaginaire de l’auteur. Des Fiat 500 au Triporteur Ape sans oublier le petit vélo Graziella, emblème des années 70, c’est toute une époque qui renaît et il n’y manque, peut-être, que la Fontaine de Trevi pour replonger dans cet univers de l’âge d’or de la Cinecitta. Pour le reste, c’est à vous de le découvrir…
Magique ! l’auteur, lui, a déjà répondu : « Non solo è vero, ma si può provare con le imagine : Ecco alcuni luoghi che hanno servito di ispirazione per i dipinti che sono nel libro (Questo permette un altro gioco : chi va a Pineto potrà andare a caccia dei luoghi che sono a l’origine dei 76 dipinti del libro) »

Mention Spéciale Pour l’artiste récemment mis à l’honneur dans un documentaire sur la RTBF. Nous vous parlions déjà de cet album ici et avions même rencontré les deux auteurs .

 

 

En deux mots
Une histoire d’amour entre un fils et « sa terre natale », des aquarelles qui prennent vie dans les pages d’un magnifique voyage en couleurs. Plus qu’une histoire d’amour, un florilège de beauté dans un rêve éveillé suspendu dans un paradis que l’on pensait perdu. Bella Ballata !

Jean-Claude Attali

Lien vers la page Pineto, Dolce vita de Tartamudo Editions.

 

Acheter sur bdfugue


Feuilletez des milliers de BD sur Bulle d'Encre avec Sequencity

Tags : , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*