Accueil » Univers BD Européenne » Interview BD européenne » Rencontre avec Bouzard, auteur de La Grande Aventure (Editions Rouquemoute)

Rencontre avec Bouzard, auteur de La Grande Aventure (Editions Rouquemoute)

Chaque semaine Guillaume Bouzard nous envoie en goutte à goutte son humour dans le Canard enchainé. Mais on peut toujours lire l’auteur de la trilogie Autobiographie of me too (Editions Les Requins Marteaux) et du Plageman réédité récemment (Editions 6 pieds sous terre, en 2017) au delà du papier journal et du dessin de presse, ou de l’illustration (Le footballeur allergique à la neige – Et 365 autres histoires extraordinaires de football, avec Ali Farhat, chez Solar, fin 2018). Bouzard reste bien toujours BD-actif depuis son joli succès public et critique avec « son » Lucky Luke « Jolly Jumper ne répond plus » en 2017, et la présidence du jury au festival d’Angoulême en 2018.
« La grande aventure », son prochain livre aux dynamiques éditions Rouquemoutte, est en encore ouvert à la souscription en crowdfunding jusqu’à la mi-octobre, et dépasse ses premiers planchers de financement prévus (lien vers la plateforme kisskissbankbank).
C’est donc avec une certaine certitude d’un nouvel opus dans nos librairies en 2019 – après « La Planète des sciences » chez Dargaud scénarisé par Antonio Fischetti – que l’on est allé échanger avec Guillaume, toujours bien campé dans son Chizé bien aimé.

Bulle d’Encre : Guillaume, comment naissent ces hommes des cavernes de La Grande aventure ? Quelles ont été tes envies au niveau dessin et mise en scène sur ces strips ?
Guillaume Bouzard : A la base, c’était une demande du Journal Spirou pour offrir un mini-récit à ses abonnés. J’adore ce genre de petites publications car ça me rappelle le bon temps du fanzinat. Je voulais dessiner quelque chose de simple sans parole, avec des personnages qui évoluent dans un univers que j’aime bien dessiner … Du coup, avec mes personnages de cro-magnon au milieu de leur espace naturel, c’était parfait. Et puis j’ai surtout laissé parler la dynamique du dessin, et parfois, j’ai l’impression que ça se rapproche du dessin animé, avec des mouvements rapides, des courses, des acrobaties … j’adore ce genre de narration rapide.
BDE : La sortie prochaine du livre édité chez Rouquemoute, qui fait appel à un crowdfunding avec kisskissbankbank, quel en est le principe ?  Toi qui connais de longue date l’inventivité de la bd pour se faire lire et diffuser, via le fanzinat, que penses-tu de ce mode de financement et de diffusion ?
GB : Oui, c’est comme ça que sera financé (entièrement ou en partie) mon prochain album chez Rouquemoute, petit éditeur indépendant hyper actif !
J’avoue que je découvre un peu le fonctionnement de cette action participative, et je trouve que c’est une bonne façon d’impliquer les futurs lecteurs…

BDE : Est-ce important par exemple de proposer des contreparties type sérigraphie avec rouquemoute aux différents investissements dans le projet ?
Quel rapport tu tisses/entretiens avec ton lectorat habituel à cette occasion, et quels nouveaux lecteurs tu espères trouver via la jeune structure d’éditions Rouquemoute ? Ils ont réussi un paquet de crowdfundings, avec d’autres signatures connues notamment de chez Fluide Glacial, comme Lindingre, Aurel, Pixel Vendeur, ou encore Soulcié, entre autres…
GB : C’est un plus de proposer ce genre de contreparties, et puis ça permet à des lecteurs de pouvoir acquérir quelques originaux car en ce qui me concerne, j’en vends assez peu, et du coup, si je peux faire plaisir … Je ne sais pas si je vais trouver de nouveaux lecteurs, mais je sais que ceux qui me suivent depuis des années, seront probablement intéressés par cette petite effervescence autour de cet album … étant assez peu présent sur les réseaux sociaux, c’est aussi une façon de parler de mon actualité.

BDE : Je vois que tu sors également un livre que tu as illustré avec une autre petite structure, Plume de carotte (https://www.plumedecarotte.com/on-s-engage/he-la-mer-monte.html). Peux-tu nous parler un peu plus ?
GB : Oui, chez Plume de Carotte, j’ai travaillé sur un projet avec le scientifique Éric Chaumillon et le youtubeur écolotrash Professeur Feuillage … un livre qui parle écologie (sur la montée des eaux) et qui fait suite à une sorte de « show » qu’on fait tous les trois (Éric au cours, Professeur Feuillage à la connerie drôle et fine, et moi au dessin)…
On fait d’ailleurs une date à Luçon le 11 octobre …

BDE : Et quels sont plus largement tes projets BD en cours actuellement de ton côté ? Comment tout cela s’articule avec ton travail de dessinateur de presse ?
GB : En ce qui concerne les projets BD, c’est plutôt tranquille en ce moment, je me consacre plutôt à mon travail dans la presse, et à plein de trucs autour et puis, quand l’envie me prendra, je referai un album ici ou là …

Lien vers le projet sur le site kisskissbankbank: https://www.kisskissbankbank.com/en/projects/grande-aventure-bouzard/tabs/description
Lien vers le site des Editions Rouquemoute : https://www.rouquemoute-editions.fr/portfolio_page/guillaume-bouzard/
Lien vers « Hé… la mer monte ! » , un show scientifique qui se tiendra le vendredi 11 octobre à 20h30 au théâtre Millandy de Luçon (Vendée) : https://www.lucon.fr/actualites/show-scientifique-he-la-mer-monte/
Interview réalisée par Damian Leverd le 22 septembre 2019
© Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leurs accords.

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*