Tag : Drugstore

Rencontre avec Alain Janolle – Auteur de H.O.P.E.

« C’était il y a 400 ans. Un beau matin, les Drachs sont apparus aux frontières de notre système. En 48 heures ils avaient envahi le ciel, détruit nos satellites, brouillé nos communications. Une flotte de centaines de milliers de vaisseaux, d’une technologie bien supérieure à la nôtre. Pas de communication possible. Pas de haine. Pas de pitié. L’humanité était sur Terre depuis 7 millions d’années. Il n’a fallu que 5 ans pour l’anéantir. »

A l’occasion de la sortie du tome 2, nous vous proposons un retour sur H.O.P.E., la première série en solo d’Alain Janolle. Le dessinateur de Nemesis et Babel a pris son indépendance en écrivant une excellente BD de science fiction où le postulat de départ – suivre les survivants d’une invasion extra-terrestre – est à la hauteur de sa réalisation.

Chronique du Tome 1

Retrouvez la bande annonce du premier tome en fin d’interview.

Les Catcheurs de l’extrême T1 (Turalo, Giovanni) – Drugstore – 9€

Parution : 05/2010 Le catch et plus précisément les catcheurs font rêver les foules du monde entier. Pourtant ces derniers sont des hommes comme les autres, enfin à un ou deux détails près. Chacun d’eux possède une caractéristique qui lui est propre et fait qu’on le classe soit parmi les bien-aimés soit parmi les pestiférés. […]

3 souhaits T1 (Gabella, Martinello) – Drugstore – 13,90€

Parution : 05/2010
L’armée de Saladin sème mort et destruction sur son passage. Lors d’un de ces raids meurtriers, un enfant est l’unique rescapé et est recueilli par Sinan, le chef des Haschischins, des tueurs redoutables. Il deviendra alors le Kabyle et sera l’un des meilleurs fédayins de la secte. L’aventure aurait pu prendre fin avec son sacrifice face à Saladin et le roi Baudoin mais elle ne fait évidemment que commencer. Mort, il se voit ressuscité par Esther et Simon, deux golems. Cette résurrection est purement intéressée : ils l’ont transformé en djinn, condamné à exaucer leurs trois souhaits ou à souffrir pour l’éternité dans la lampe magique.
Mélangeant l’univers des Mille et Une Nuits et sa galerie de personnages, Mathieu Gabella nous plonge au cœur de l’Orient, dans une aventure aux multiples rebondissements. Il bénéficie du soutien graphique de Paolo Martinello qui, au dessin et à la couleur, fait vivre avec brio le monde oriental, employant une palette de couleurs chaudes et mettant en scène des personnages expressifs et vivants. Ce premier tome est mouvementé et riche, parfois un peu trop avec certaines séquences trop rapides, néanmoins la recette fonctionne et la suite s’annonce intéressante.
La mythologie orientale à l’honneur dans cette série inspirée des Mille et Une Nuits.
Anthony Roux

8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez sur « En savoir plus » pour découvrir la bande-annonce de l’album

Attrape-moi (Vaile, Védrines, Schwendimann) – Drugstore – 13€

Parution : 01/2010 La vie sentimentale de Garance est très calme, voire même désespérante aux dires de ses copines, depuis une rupture difficile. Pourtant cette jeune femme a tout pour plaire, elle est belle et aime les hommes mais n’ose plus se lancer. Si ses copines doivent lui donner un coup de pouce, elles le […]

Love (Bruller) – Drugstore – 13,90€

Parution : 11/2009 Après avoir cherché et trouvé l’amour en la personne de Philippe Chappuis alias Zep (Je veux le prince charmant), confessé sa vrai nature (Hélène Bruller est une vraie salope), Hélène Bruller s’attaque désormais à ses amis. Pourquoi donc ? Parce que l’auteure souhaite varier les plaisirs et dire tout plein de gentilles […]

H.O.P.E. T1 (Janolle, Studio 9) – Drugstore – 13,50€

Parution : 09/2009
Dans un futur plus ou moins lointain. Un jeune garçon s’échappe d’un laboratoire, seul rescapé d’un massacre dont il ne se souvient pas, et ressort au milieu des ruines de Washington. Cinq ans plus tard, attaqué par une étrange créature insectoïde, il est sauvé par Léa et Gabriel, les membres d’une colonie de jeunes survivants. L’un de leurs chefs, Ben, redoute l’intrusion d’un élément dont personne ne sait rien et dont la survie soulève bien des questions. Ils expliquent alors la situation à Deyann : 400 ans plus tôt, les Drachs ont envahi la Terre sans autre but que la dévastation totale de la planète. En 5 ans, la population mondiale fut décimée, mais des scientifiques avaient eu le temps de lancer le projet HOPE : des ruches enterrées en profondeur, surveillées par des IA qui surveilleraient des fœtus en attendant le jour où tous pourraient sortir à l’air libre. Mais les Drachs ont laissé de nombreux pièges derrière eux…
Pour sa première série en solo, Alain Janolle (dessinateur de Nemesis et Babel) a eu une idée de scénario plutôt astucieuse. Alors que les récits de science-fiction s’attachent souvent à montrer les guerres spatiales, lui a pris le parti de raconter la suite, ce qui arrive après la bataille. Et ce n’en est que plus puissant dans le thème : qui a survécu, comment, pourquoi, qu’ont laissé les vainqueurs, etc. Allié à un dessin très fin, ce premier tome est excellent et conseillé à tous ceux qui aiment les grands récits de SF, où les mystères s’enchevêtrent et où chaque personnage a son rôle à jouer dans l’aventure. La suite s’annonce tout aussi palpitante à en croire les dernières cases.
Original et bien maitrisé, HOPE a tout pour être une grande BD !
Arnaud Gueury
Nouvelle page 1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez sur « En savoir plus » pour découvrir la bande-annonce de l’album

Le Fond du bocal T3 (Poupon) – Drugstore – 10€

Parution : 06/2009
Avec ce nouvel épisode, sorti peu avant la mort de Michael Jackson (événement planétaire que l’auteur a également couvert sur le net, voir ici), Nicolas Poupon réutilise des personnages croisés précédemment dans un coin d’aquarium ou au fond de la mer (le commissaire Chabrot, les évadés de Bocalcatraz par exemple) pour le plus grand plaisir des habitués.
Les néophytes (comme moi) pourront sans difficulté aucune s’immerger de suite dans ce monde aquatique inconnu. Le but est avant tout de nous offrir une vision décalée de notre société, à travers le portrait d’un quotidien reprenant la réalité de circonvolutions bien humaines (la crise du logement, la justice), plutôt que nous éblouir grâce à un travail de reproduction fidèle à l’écaille près. Les Carassius auratus auratus du dessinateur ne ressemblent à rien, non plus que les autres espèces qu’il dissémine ça et là ! Poupon recourt à une palette de gags recouvrant des genres d’humour très différents, ce qui fait qu’à certains moments on rit franchement, mais aussi parfois (c’est dommage) pas du tout, et pas forcément sur les mêmes planches (j’ai testé sur mes enfants !). Une planche maximum, le plus souvent plusieurs illustrations apposées : Le Fond du bocal est un recueil de strips plaisant mais peut aussi susciter la lassitude. Même si l’aquarium s’agrandit, les poissons se diversifient (on croise aussi parfois des animaux tout court), on tourne en rond (dans le sens giratoire), et le lecteur finit par s’ennuyer tout autant que les animaux de compagnie qu’il observe.
Le travail de Nicolas Poupon mérite toutefois d’être découvert, et il serait dommage de ne pas essayer de tomber au fond du bocal.
Ludovic Grignion

Chronique du Tome 2
Nouvelle page 1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez sur « En savoir plus » pour découvrir les premières pages de l’album

L’Île sans sourire (Fernández) – Drugstore – 13,90€

Parution : 05/2009
L’île Yulkukany est loin d’être des plus attrayantes, les hommes partent le plus souvent pêcher au loin alors que le reste de la population, constitué essentiellement de femmes et d’enfants, attend fébrilement leur retour. La mer est cruelle et le bonheur sur l’île est éphémère, seule l’innocence des enfants résiste à la dureté de la vie. C’est le cas d’Eli, petite blondinette pleine de gaieté, qui vit avec sa tante à l’auberge de l’île pendant que son père est en mer. La fillette va accueillir sur son île un homme au visage fermé qui cache un passé plein de souffrances. Eli arrivera-t-elle à transmettre sa joie de vivre à cet homme prénommé Milander Dean ?
Le talent d’Enrique Fernández n’est plus à démontrer depuis un moment déjà, et avec L’Île sans sourire il fait une nouvelle fois l’étalage de sa maîtrise tant graphique que scénaristique. Ce one-shot mélange les sentiments et forme un magnifique conte sans pour autant être dénué d’un côté sombre. Les personnages créés par l’auteur espagnol, à travers leurs fortes personnalités, donnent au récit une dimension humaine et une sensibilité touchante. Le graphisme de Fernández, combiné à un découpage original, insuffle un certain dynamisme à l’histoire.
Avec toutes les éloges précédemment énumérées, il semble évident que cet album fait partie des incontournables de cette année 2009.
Nicolas Vadeau
Nouvelle page 1

8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez sur « En savoir plus » pour découvrir la bande-annonce de l’album

Bang Bang T5 (Trillo, Bernet) – Drugstore – 12,50€

Parution : 04/2009 Après maintes aventures en tout genre, Cicca s’est installée à New York où son pouvoir de séduction et sa plastique font autant de ravages qu’ailleurs. Elle trouve aussi bien son plaisir auprès des hommes que des femmes, sa libido est sans limite mais elle va devoir mettre un frein à cette vie […]

Le Fond du bocal T2 (Poupon) – Drugstore – 10€

Parution : 03/2009 Un bocal, de l’eau, un, deux voire trois poissons rouges, voici les principaux ingrédients choisis et utilisés par Nicolas Poupon pour réaliser cette série. Sujets de société, clins d’œil cinématographiques (oui oui) et tentatives d’évasion sont à nouveau au programme de ce second volume qui assure. En effet, l’auteur prouve qu’il sait […]