Accueil » Univers BD Européenne » Interview BD européenne » Rencontre avec Dugomier et Benoît Ers – Auteurs des Démons d’Alexia

Rencontre avec Dugomier et Benoît Ers – Auteurs des Démons d’Alexia

« Tu es folle ! Personne n’a jamais signé dans les deux livres… Te voilà sorcière et exorciste pour toujours !
-Je l’étais déjà. J’ai simplement confirmé la vérité. »

Alexia, notre exorciste et sorcière bien-aimée (plus que l’autre en tout cas), revient pour un quatrième album prometteur, synonyme de fin de cycle ! Nos reporters intrépides sont partis à la rencontre des deux auteurs de la série, Ers et Dugomier…

Chronique du Tome 3

Retrouvez les premières planches du tome 4 en avant-première à la fin de l’interview.


Bulle d’Encre : Bonjour Messieurs ! Question traditionnelle : pouvez-vous présenter rapidement votre parcours pour nos curieux lecteurs avides de connaissances ?

Benoît Ers : Euh… Pour ça, il est facile de se procurer mon CV. On le trouve sur plein de sites !
Dugomier : Idem. Mais en bref : formation à l’Académie de St-Gilles au cours d’Eddy Paape et beaucoup de rencontres avec Raoul Cauvin. Animation dans Spirou au début des années 90. Collaboration à Fleurus Presse, Bayard, des publicités… Un album de « Benoît Brisefer », débuté avec Peyo, « Muriel et Boulon » au Lombard avec Ers (6 albums), « Le Marsupilami » avec Batem (4 albums). Travail éditorial pour la collection Version Originale de Franquin chez Marsu Production. La série « Les Campeurs » chez Bamboo (scénario en duo avec Swinnen et dessin de Maltaite) : 2 albums parus, le numéro 3 en préparation.

BDE : Quoi ou qui vous a donné envie de faire ce métier ?
D : L’envie, le besoin même, de raconter. Faire partie de la grande famille de la BD.
BE : C’est génétique. Je dois aussi avouer qu’avoir Olivier Saive comme cousin, ça aide…

BDE : Vous êtes les auteurs de la série Les Démons d’Alexia, dont le quatrième tome sort à la rentrée chez Dupuis. Qu’est-ce qui vous a poussé à aborder l’univers mystérieux de l’exorcisme et de la sorcellerie ?
BE : C’est une bonne question, et je vous remercie de me l’avoir posée ! Euh… Je dirais que tout s’est fait petit à petit, et pas sur une décision prise à l’emporte-pièce. Je pense que mon désir de créer des ambiances a orienté nos choix, mais l’apport de documentation a réellement transformé la petite histoire de sorcière en un projet beaucoup plus ambitieux.
D : Je connaissais les capacités graphiques de Benoît et il était malheureux de ne pas pouvoir les exploiter dans « Muriel et Boulon » qui commençait à l’embêter. Il a fait des tas de croquis de recherches, et un jour il a fait une série de dessins à l’ambiance étrange, surnaturelle. Nous nous sommes dit que c’était vers ça qu’il fallait aller. On a senti soudain une grande envie créatrice. L’accumulation de documentation a fait le reste. De mon côté, je voulais raconter un feuilleton le plus passionnant possible. Une histoire bourrée de mystères dont on veut absolument savoir la suite.

BDE : Vous vous êtes beaucoup documentés avant de commencer, notamment sur le C.R.P.S. (Centre de Recherche des Phénomènes Surnaturels). On suppose que ça n’a pas été facile, étant donné la confidentialité de ce genre d’institutions…
D : C’est vrai, mais de toute façon, la documentation sert pour les grandes lignes. Après, on fait notre tambouille, on arrange à notre façon… Les Démons d’Alexia, c’est notre vision des événements de Salem.
BE : Disons que grâce à une relation de Dugo, nous avons eu quelques facilités, mais ça ne nous a pas empêché de nous prendre des râteaux. Ce milieu est décidément très fermé.

BDE : A la fin des trois premiers albums, beaucoup de questions restent en suspens ! Le quatrième tome va-t-il apaiser certaines interrogations ou au contraire en créer d’autres ?

BE : Il va calmer beaucoup d’interrogations, mais aussi en laisser en suspens pour faire le lien avec le second cycle. Le lecteur ne restera pas avec la désagréable sensation que nous avons laissé toutes les portes ouvertes.
D : Très bonne réponse, Benoît ! Rien à dire de plus.

BDE : Que nous réserve la série après ce quatrième tome ? On a entendu parler de quelques nouveautés, est-ce exact ?
BE : Ca, c’est de l’ordre du secret absolu !
D : Oui, car le but est de vous surprendre. Ce qu’on peut révéler, c’est que le cycle 2 sera plus court : 2 albums au lieu de 4 pour le cycle 1. Et nous ferons aussi de temps en temps des histoires courtes. Elles seront intemporelles par rapport aux cycles. Ce seront des éclairages sur certains détails du C.R.P.S. à travers les âges. Plus tard, il y aura un album avec ces histoires courtes.

BDE : Avez vous d’autres projets en cours, ensemble ou séparément ?
BE : Oui, avec Jean-Louis Janssens.
D : Avec un autre métier à mi-temps, « Les Campeurs » (toujours avec Maltaite) et le travail éditorial de Version Originale sur l’œuvre de Franquin, je n’ai malheureusement que peu de temps pour mes autres projets… Ce ne sont pourtant pas les idées qui manquent. Je mets toute la pression sur Alexia et Les Campeurs, deux séries qui démarrent très bien. Donc…

BDE : « Muriel et Boulon », c’est bel et bien fini ? Pourquoi ?

D : Oui, c’est fini. J’ai mis beaucoup de temps à me détacher de ces personnages que j’adorais. J’ai d’ailleurs un synopsis sous le coude qui m’a démangé longtemps de ne pas pouvoir être développé. L’éditeur ne voulait pas suivre car les ventes n’étaient pas terribles. C’est le passé maintenant, mais ça me fait toujours plaisir de rencontrer des gens qui ont aimé.
BE : Moi, je m’ennuyais en dessinant, et comme les ventes ne suivaient pas…

BDE : Pour terminer, un petit mot sur vos futurs lieux de dédicaces, pour les lecteurs qui, comme nous, admirent vos travaux ?
BE : Rien de prévu à cette heure, mais le programme va se décider bientôt.
D : L’attaché de presse de Dupuis nous prépare quelque chose pour la sortie du tome 4. On vous tiendra au courant.

BDE : Merci beaucoup de nous avoir consacré un peu de temps ! Bonne continuation !

Propos recueillis par Nicolas Raduget.

Interview réalisée le 28 juillet 2007.

Premières planches des Démons d’Alexia T4

© Dupuis 2007/Dugomier/Ers
Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*